Entreprises américaines : quand la VoIP n'est plus une VIP...

Par 22 septembre 2005
Mots-clés : Digital Working

D'ici 2009, trois quarts des lignes téléphoniques d'entreprises américaines utiliseront la téléphonie sur IP, d'après une enquête menée par Radicati. L'étude montre que la majorité des...

D'ici 2009, trois quarts des lignes téléphoniques d'entreprises américaines utiliseront la téléphonie sur IP, d'après une enquête menée par Radicati. L'étude montre que la majorité des entreprises, et en particulier les PME, se tournent vers la VoIP sans délaisser immédiatement leur PBX traditionnel (private branch exchange, réseau téléphonique d'entreprise sur lequel tous les postes sont connectés).

Ces solutions hybrides permettent à la téléphonie sur IP d'aller à son propre rythme sans bousculer radicalement les solutions traditionnelles.

Les revenus liés aux ventes de solutions hybrides et aux PBX exclusivement sur IP devraient passer de 1,5 milliard de dollars en 2005 à 9,9 milliards de dollars en 2009.

Plus de trois quarts des entreprises interrogées ont expliqué qu'elles avaient d'ores et déjà mis en place la VoIP sur une partie de leur réseau téléphonique. D'ici un an, le chiffre devrait s'élever à 90 %.

Mais, dans la moitié de ces entreprises, moins de 10 % du trafic passe par la téléphonie par Internet. La proportion de consommateurs qui l'utilisent est encore très réduite.

La VoIP : une vodka allégée en sucre ? (16/09/2005)
Voix sur IP : Skype ou la révolution d'un simple "service Internet" (14/09/2005)

(Atelier groupe BNP Paribas- 22/09/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas