Les entreprises doivent peaufiner leurs sites en fonction du consommateur

Par 06 octobre 2009
Mots-clés : Future of Retail

Etre présent sur Internet ne suffit pas. Démonstration avec les fabricants et revendeurs de véhicules. Qui, pour augmenter leurs ventes en ligne, ne doivent pas considérer leur site comme un simple pendant de leurs échoppes.

Stradella Road rappelait récemment l'importance croissante du web avant tout processus d'achat. Une démarche que les entreprises doivent prendre en compte. Reste que pour un même produit, les attentes des consommateurs seront différentes selon le site sur lequel ils se rendent, rappelle J.D Power and Associates. D'où la nécessité pour une compagnie d'identifier précisément les habitudes des utilisateurs afin de développer des outils susceptibles de les intéresser et de les garder le plus longtemps sur son site. Le cabinet s'est intéressé au comportement des utilisateurs désireux d'acheter un véhicule neuf. Résultat : dans les six mois précédents l'acquisition, plus des trois quarts d'entre eux se rendent sur le web pour chercher de l'information. Mais selon qu'ils visitent le site de la marque qui les intéresse ou celui d'un concessionnaire, les informations demandées ne sont pas les mêmes.
Connaître les informations recherchées pour les présenter immédiatement
Sur les plates-formes web des fabricants, les consommateurs recherchent principalement à connaître les différentes configurations du véhicule, ainsi que les adresses de vendeurs situés à proximité de chez eux. Chez les concessionnaires, il s'agit plutôt d'obtenir des données sur les tarifs des reprises des anciens véhicules, ou les moteurs de recherche de voiture en fonction de certaines options. Les requêtes diffèrent également selon la date d'achat estimée. Le mois précédent l'acquisition, les visites sont plus nombreuses : un tiers des acheteurs se rend sur ces sites au moins une fois, contre un sur quatre de manière mensuelle dans les six mois avant l'achat. "Comprendre les différentes approches et les modes d'achats chez les consommateurs permettra à la fois aux marques de véhicules mais aussi aux concessionnaires d'optimiser leurs sites",souligne Arianne Walker, responsable de recherche marketing et média chez J.D Power and Associates.
Encourager l'achat de solutions de tracking ?
Il ajoute : "Et de fournir aux usagers l'information qu'ils attendent réellement". Sachant que pour les fabricants, fournir plus rapidement les contenus souhaités représente une manière de garder l'internaute sur son site et augmenter les chances d'achat. Pour les concessionnaires, cela permet d'identifier les acheteurs potentiels de véhicules neuf et d'améliorer leur nombre de ces ventes par rapport à celui des ventes d'occasion. A noter : les conclusions de l'étude doivent être prises pour ce qu'elles sont. Le rapport a été réalisé en partenariat avec Compete, un fournisseur de solutions webmarketing. J.D Power and Associates a ainsi utilisé Clickstream, un outil de tracking des internautes.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas