Les entreprises doivent s'adapter à une organisation en essaim et mobile

Par 05 août 2010 1 commentaire
Mots-clés : Digital Working

Le monde du travail est en train de subir des mutations et de s'orienter vers un fonctionnement en réseau. Identifier ces changements et disposer des outils technologiques adéquats facilitera la mutation.

Les entreprises font face à des changements organisationnels forts, et ce bouleversement des codes continuera, affirme le Gartner dans une étude*. Cela notamment en raison d'un glissement des frontières entre monde professionnel et privé, provoqué par l'arrivée d'usages issus du web. Dans ce contexte, le cabinet a identifié dix changements qui surviendront ces prochaines années. Le but : aider les compagnies à cerner ceux auxquels elles seront confrontées afin de choisir les outils technologiques et pédagogiques adaptés pour les aider. "Le monde du travail deviendra moins routinier, caractérisé par une hyperconnectivité, un travail en essaim, ou encore une plus grande volatilité", note à ce sujet Tom Austin, vice-président du Gartner. Ainsi, parmi les évolutions anticipées, figure un travail de plus en plus collaboratif.
Développer et exploiter ses contacts professionnels
"Les salariés travailleront plus souvent en groupe, notamment avec des individus avec qui ils n'ont pas forcément de liens forts, et les équipes intègreront des individus issus de l'extérieur et hors du contrôle de l'entreprise". Ce mode de travail éclaté impose des outils de communications adaptés. Et dans ce sens, les plates-formes Internet seront des relais indirects mais adéquats pour la mise en relation des travailleurs. "La navigation sur les réseaux personnels, sociaux ou professionnels vont aider les personnes à développer et exploiter des liens étroits ou peu solides avec leur entourage, et ce pour le bénéfice de l'entreprise", précise le rapport. Autre point important de l'étude, et rattaché au premier : l'hyperconnectivité.
Un monde de travail toujours plus virtuel
Pour cette tendance, le cabinet indique que le maillage des réseaux externes ou internes aux entreprises - fournisseurs, prestataires…- va conduire à un travail dépourvu de frontières, à la fois formel et informel. Dans ce contexte, les départements technologiques des compagnies devront soutenir les différentes tâches accordées aux salariés. Aussi et dans un autre domaine, le cabinet indique que les employés vont évoluer dans un monde du travail toujours plus virtuel où l'interaction des salariés avec les données informatiques va évoluer. Enfin, concernant les lieux de travail, le rapport indique qu'ils seront de plus en plus éphémères. Ce qui, comme la durée des tâches, demandera à être géré pour ne pas souffrir de déficits de performances.
*Watchlist: Continuing Changes in the Nature of Work, 2010-2020

Haut de page

1 Commentaire

Cet article donnerait raison au gérant de l'espace de coworking allemand CoUp. Sa vision : un espace de coworking tous les 5 kms dans les grandes villes !

Soumis par SIMPHAL THOMAS (non vérifié) - le 11 août 2010 à 11h54

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas