Les entreprises sous-estiment le pouvoir des fans dans leur communication

Par 16 août 2011
les entreprises doivent prendre en compte les fans dans leur communication

Pour analyser l’efficacité de leurs campagnes sur les réseaux sociaux, les entreprises se contentent le plus souvent d’études quantitatives et passent souvent à côté de l’essentiel.

Les méthodes d’analyse actuelles des marques vis-à-vis de leurs actions sur les réseaux sociaux restent assez peu pertinentes. C’est la conclusion à laquelle est parvenue l’entreprise américaine comScore, qui s’est basée pour cela sur l’activité sociale d’un panel de plus de 2 millions de consommateurs. D’après les résultats de l’étude, les entreprises se contenteraient d’analyser les résultats concrets des actions menées, quand comScore conseille plutôt de se concentrer sur les fans eux-mêmes.
Leur profil, la fréquence de leurs visites… toutes ces données permettraient en effet de cerner de façon plus efficace les actions marketing à mettre en place.

La puissance des fans

Sur n’importe quel réseau social, les fans constituent le premier vecteur de l’image de l’entreprise. C’est ce que comScore nomme «Power of the fans», ou littéralement, la puissance des fans. Ainsi, les 1,7 millions de fans de Bing sur Facebook lui donnent accès à un cercle étendu de plus de 230 millions d’utilisateurs (fans, plus amis de fans). Ces fans de la marque constituent donc la clef de voute de toute action sociale de la part des marques en question. Ce sont eux qui la rendent visible et lui donnent son image et sa réputation. 

 

Des actions ciblées pour rendre l’entreprise la plus visible possible

Et les moyens de toucher le consommateur sont nombreux : publications sur les murs de fans, histoires d’amis (lorsqu’un ami s’engage activement avec une marque), ou encore bannières publicitaires incluant des likes de connaissances (« Jean-René aime Coca Cola »). Les fans constituent donc un atout majeur pour les marques, et les analyser pour mieux les cerner et les cibler constitue un enjeu essentiel pour les entreprises. Malgré tout, selon comScore, la plupart d’entre elles n’ont pas encore intégré ce fameux « Power of the fans ».

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas