Les entreprises investissent en masse dans la mobilité

Par 12 juillet 2007
Mots-clés : Smart city

Haro sur les mobiles! Selon Nemertes, les investissements des entreprises en appareils mobiles devraient augmenter de 421% sur les douze prochains mois. Les appareils convergents ont la primeur de ce nouvel intérêt...

Haro sur les mobiles! Selon Nemertes, les investissements des entreprises en appareils mobiles devraient augmenter de 421% sur les douze prochains mois. Les appareils convergents ont la primeur de ce nouvel intérêt.
 
Les entreprises américaines mettent la mobilité à l'honneur! Leurs investissements en technologies sans-fil devraient croître de manière exponentielle dans les douze à dix-huit prochains mois, estime le cabinet Nemertes Research dans un benchmark intitulé Building the Successful Virtual Workplace. En effet, les investissements des entreprises qui souhaitent augmenter le nombre de leurs combinés mobiles devraient progresser de 421% dans les douze prochains mois.
 
De larges investissements en perspective
 
Ces investissements visent à permettre une plus grande mobilité aux employés. Les grosses firmes l'ont compris, et ont la main plutôt généreuse. Ainsi, les sociétés qui génèrent un bénéfice supérieur à 1 milliard de dollars dépensent la somme moyenne de 5 000 dollars par an et par salarié en dispositifs et services mobiles. Pour les utilisateurs de PDA, ce montant s'élève jusqu'à 5 357 dollars. Enfin, les dépenses sont de 4 611 dollars pour les employés qui utilisent un PC portable.
 
Vers le tout convergent
 
En ce qui concerne les combinés utilisés par les entreprises, il semble que les appareils convergents aient la cote. 75% des cent vingt responsables IT interrogés s'annoncent intéressés par les téléphones qui autorisent les communications en Wi-Fi et en d'autres services sans-fil WAN.
 
Pour le cabinet, l'enjeu pour les dirigeants IT est désormais de gérer ce nombre important de nouveaux utilisateurs et les applications multiples qui en découlent. "Engager une stratégie de mobilité est désormais une priorité pour les sociétés interrogées. 60% d'entre elles indiquent être en train d'en mettre une au point", indique Johna Till Johnson, la présidente de Nemertes.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 12/07/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas