Les entreprises ont leurs propres magasins d'applications

Par 01 avril 2010
Mots-clés : Smart city

AppCentral propose aux sociétés de distribuer et gérer elles-mêmes les programmes professionnels que les collaborateurs téléchargent sur leur iPhone. Cela permet de garder le contrôle sur les applications utilisées.

Avec l'engouement pour les smartphones, et notamment du iPhone, les entreprises tolèrent de plus en plus l'utilisation de son appareil portable personnel à des fins professionnelles. Pour permettre aux sociétés de garder la main sur les applications de travail utilisées par leurs collaborateurs, Ondeego annonce le lancement d'une version de sa plate-forme AppCentral pour le téléphone d'Apple. Cette plate-forme d'hébergement et de gestion des applications en interne est indépendante de l'AppStore de la marque à la Pomme. AppCentral, hébergée dans les nuages, se présente du coup comme un magasin d'applications. Qui propose aux compagnies de gérer les leurs au niveau de la recherche, de la distribution, de l'installation ou du retrait.
Des applications distribuées selon leur nature
Le système met en relation les entreprises avec des développeurs externes spécialisés dans leur champ d’action. Lorsque ces derniers proposent un nouveau programme, ils le transmettent aux sociétés. Selon la nature de l’application (marketing, finance…), l’entreprise choisit d’informer les salariés susceptibles d'être intéressés. Les employés qui se connectent sur le système sont pour leur part informés des nouveautés et de celles qui leur sont recommandées pour leur poste. A partir de leur ordinateur, ils peuvent alors choisir de télécharger le module.
Un système sécurisé
En amont, l’entreprise peut surveiller le processus en vérifiant quelles applications ont été téléchargées, par qui, et si elles ont été utilisées. AppCentral vise aussi sécuriser les applications corporate sur les appareils des collaborateurs, cela sans interférer avec les contenus personnels. En cas de perte ou de vol d’un mobile, il suffit de l'indiquer afin que le programme soit supprimé de l'appareil. Et que les données confidentielles qui y sont stockées ne puissent être récupérées. AppCentral existait déjà pour l'hébergement d'applications BlackBerry et J2ME.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas