Les entreprises qui ont marqué l'année - Ebay/Skype ou le grand pari de la croissance externe.

Par 21 décembre 2005

Aujourd'hui, eBay est une légende Internet, tout s'y vend : un internaute y a même mis aux enchères son droit de vote. Cependant, alors qu'il reste le site de commerce en ligne qui a enregistré...

Aujourd'hui, eBay est une légende Internet, tout s'y vend : un internaute y a même mis aux enchères son droit de vote. Cependant, alors qu'il reste le site de commerce en ligne qui a enregistré le plus grand nombre de visiteurs uniques le jour du Black Friday (le lendemain de Thanksgiving marque le début de la saison des achats), le leader des enchères en ligne craint la concurrence.

Le lancement de Google Base et l'annonce de Microsoft Fremont ont marqué l'intensification de la concurrence pour eBay qui doit déjà se défendre contre les sites de petites annonces comme Craigslist et les sites de commerce en ligne traditionnels comme Amazon ou WalMart.

Cette année, eBay a enchaîné les acquisitions. La plus controversée a été celle de Skype, leader de la VoIP, pour 2,6 milliards de dollars . A ceux qui lui reprochaient le manque de cohérence de cet investissement, eBay a répondu que Skype serait intégré à son cœur de métier : la négociation et la finalisation orale des enchères postées sur le site.

On pense notamment aux grosses transactions comme l'immobilier ou l'automobile (eBay, premier site mondial de vente de voitures d'occasion) pour lesquelles la négociation téléphonique pourrait être importante. Ces ventes ne sont pas négligeables puisqu'elles représentent 40 % du volume total des transactions.
Le pay-per-call pourrait être généralisé sur le site Internet d'enchères en ligne, générant des revenus supplémentaires à deux niveaux : les achats seront plus nombreux, les communications gonfleront le chiffre d'affaires.

Ce faisant, eBay a réaffirmé que la sécurité des transactions restait sa priorité. Après l'acquisition de Paypal, il a acquis le système sécurisé de paiement de VeriSign pour renforcer encore la sécurité sur les données personnelles.

Malgré la perplexité de certains analystes sur son manque de cohérence stratégique, eBay annonce une hausse de 40 % de son bénéfice net au troisième trimestre à 255 millions de dollars. Aujourd'hui, 4,4 millions de transactions sont réalisées quotidiennement sur son site.

A plusieurs reprises, eBay a montré l'intérêt qu'il porte aux commerçants qui utilisent sa plateforme. En juin, le leader des enchères en ligne a lancé ProStores pour permettre aux PME de créer leur espace de vente personnalisé, indépendamment du site d'eBay.

En novembre, le lancement de Marketplace Research a confirmé cette préoccupation. Ebay donne accès, moyennant un abonnement mensuel, aux historiques des transactions pour permettre à ses utilisateurs, notamment professionnels, d'avoir une idée du prix moyen auquel s'échange un produit.

En mai 2005, eBay avait acheté Gumtree, un site britannique de petites annonces dans des domaines très diversifiés comme le voyage ou l'emploi. EBay, conscient de la menace que Craigslist fait peser sur son succès, s'est donné avec cette acquisition le moyen de jouer sur le même terrain que son adversaire.

Points forts :

Skype et eBay : des synergies qui peuvent rapporter gros

4,4 millions de transactions quotidiennes sur les sites d'eBay

Points faibles :

Google Base et Microsoft Fremont sont les nouveaux concurrents d'eBay

Risque de dispersion dans les acquisitions

(Atelier groupe BNP Paribas - 21/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas