Les entreprises vertes tireront l'économie californienne

Par 27 janvier 2010

L'Etat bénéficiera du dynamisme du secteur dit ''green'' : ces entreprises se développent rapidement, et ont plus tendance à rester sur place que leurs homologues qui exploitent d'autres marchés.

Les entreprises vertes pourraient bien être le moteur de l'économie californienne, rapporte le Centre pour l'innovation communautaire de l'université de Berkeley dans l'étude "Innovating the Green Economy". En Californie, l'économie verte ne représente encore qu'1 % de l'emploi. Mais elle connaît une croissance 50 % plus rapide que l'économie dans son ensemble. Selon l'étude, on peut ainsi constater un effet boule de neige sur les emplois au fur et à mesure que ces compagnies se développent et se concentrent sur l'innovation dans les produits et services. Et que des entreprises plus traditionnelles regardent aussi du côté du développement durable et sont désormais demandeuses de processus plus verts. "Cela suggère que l'Etat tout entier bénéficiera de la croissance de l'économie verte".
Des entreprises bien implantées dans l'Etat
Voilà ce qui est indiqué dans l'introduction de l'étude. Autre chose, qui conforte cette idée : les entreprises qui innovent dans le développement durable, notamment via les TIC, sont plus à mêmes de rester dans l'Etat que leurs homologues spécialisées dans d'autres secteurs. Elles sont souvent concentrées dans des lieux comme East Bay, la Silicon Valley, San Diego et la Central San Joaquin Valley. 20 % seulement se disent prêtes à délocaliser dans d'autres régions, contre 60 % des sociétés des autres secteurs. Dernière chose : les entreprises qui innovent dans le secteur "vert" sont deux fois plus susceptibles que leurs homologues qui exploitent d'autres marchés de reconnaître le bénéfice des régulations gouvernementales et autres politiques publiques.
Augmenter les subventions
Les auteurs de l'étude recommandent également aux gouvernements de mettre en place des règles standardisées capables d'aider les entreprises vertes à s'étendre à l'échelle internationale. A noter : parmi les subventions que ces dernières plébiscitent, il faut évoquer celles qui se concrétisent sous la forme d'incitations financières. Celles-ci permettant aux particuliers à faibles et moyens revenus et aux entreprises, de passer à des comportements plus responsables en acquérant plus simplement les produits et services proposés par ces sociétés.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas