Et si on envoyait des messages aux petits hommes verts ?

Par 04 juillet 2013 1 commentaire
Mots-clés : sciences
Et si on envoyait des messages aux petits hommes verts ?

Une startup américaine a fait le pari de communiquer avec les extraterrestres grâce à une plateforme de messagerie qui permet d'envoyer des missives à 17 années lumière de notre bonne vieille planète!

Lone Signal est une plateforme qui permet d'envoyer des messages de 144 caractères, comme Twitter. La différence ? Les destinataires ne vivent pas sur Terre! L'étoile choisie pour la réception des messages se nomme Gliese 526. Relativement proche de la Terre, elle se trouve à 17 années lumière. La société utilise la station satellite Jamesburg Earth Station pour faire transiter les messages intergalactiques. 

Lone Signal a d'ores et déjà commencé à envoyer des messages. Le premier message est gratuit et pour 99 cents, les internautes peuvent en envoyer 4 supplémentaires. Les missives peuvent être écrites dans toutes les langues et il est même possible d'envoyer des dédicaces à ceux qui nous sont chers!  Les premiers messages envoyés ne sont pas dénués d'humour. "Bonjour les aliens, venez me chercher sur Terre", plaisante un internaute. D'autres sont beaucoup plus graves, "Nous existons. Nous sommes ici. Vous n'êtes pas seuls."

Si Lone Signal peut paraître excentrique, la plateforme pourrait cependant rendre plus accessible l'astronomie et la physique aux yeux des gens. Et sait-on jamais, peut-être un jour les enfants de nos enfants feront-ils la connaissance de ces petits bonshommes verts qui intriguent et fascinent à la fois. 

 

Haut de page

1 Commentaire

Et la Terre fut immédiatement classée parmi les spammeurs intergalactiques. Le sysadmin de Gliese 526 nous rassure : le correspondant est à nouveau autoriser à envoyer des messages au bout de 25 000 ans.

:-)

Soumis par Electron (non vérifié) - le 05 juillet 2013 à 13h12

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas