Ericsson lance sa propre "station de base" TD-SCDMA en Chine

Par 29 août 2008

L'équipementier en télécommunications suédois Ericsson est devenu la première compagnie étrangère à mettre au point une "station de base" destinée au déploiement des réseaux 3G chinois TD-SCDMA. Ce produit, un Node B, a été présenté lors d'une exposition à Beijing. Le Node B (ou "nœud B") désigne l'élément de base des infrastructures radio utilisant le WCDMA. C’est à lui que se connecte un mobile 3G pour émettre et recevoir un appel vocal ou une connexion en "mode données" (video, MMS...). Il succède aux stations de base traditionellement utilisées pour les réseaux GSM. Les node B représentent ainsi une part importante de l'investissement total en matière de réseau 3G et un élément clé de sa performance.

Le lancement de ce nouveau produit fait également d'Ericsson l'unique fournisseur international de télécommunications à offrir une chaine complète basée sur le standard TD-SCDMA, incluant le cœur de réseau, le RNC (radio network controller), le Node B et des solutions logicielles open source. Le 19 mai 2005, Ericsson avait déjà signé un accord de coopération avec ZTE pour proposer des solutions TD-SCDMA communes. Selon cet accord, Ericsson devait intégrer des node B TD-SCDMA de ZTE dans son réseau mobile. L'accord prévoyait également une coopération pour conduire des tests communs sur des projets TD-SCDMA en Chine. Comme nous l'indiquions en août dernier, ZTE a déjà accepté une nouvelle commande de 8 200 téléphones mobiles TD-SCDMA à l'occasion des Jeux Olympiques. [Via : ChinaTechNews] L'Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas