Ericsson met au point un portefeuille «intelligent».

Par 20 novembre 2000
Mots-clés : Smart city

Ce portefeuille permet de régler ses achats ou de justifier son identité, sans avoir à le sortir de sa poche. Cette solution combine les cartes à microprocesseur (Smartcard), la communication san...

Ce portefeuille permet de régler ses achats ou de justifier son identité,
sans avoir à le sortir de sa poche.
Cette solution combine les cartes à microprocesseur (Smartcard), la
communication sans fil et le WAP. La technologie Bluetooth (liaison par
ondes radio) permettant de communiquer avec les PalmPilots ou les mobiles,
équipe le portefeuille. Un lecteur, inclus dans le portefeuille, permetde
reconnaître les cartes possédées par l’utilisateur.
Objectif: faciliter les paiements dans les boutiques virtuelles. Ce
portefeuille peut également communiquer avec les caisses enregistreuses
des magasins traditionnels.
Pour l’instant, le Wireless Wallet, encore à l’état de prototype, est
testé notamment par Visa.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 20/11/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas