Ericsson, en revanche, affiche des résultats en baisse.

Par 22 avril 1999
Mots-clés : Digital Working

Premier équipementier de réseaux de téléphonie mobile, mais figurant à la troisième place dans les téléphones portables, Ericsson a réalisé, au premier trimestre, un chiffre d'affaires de 4,7 mill...

Premier équipementier de réseaux de téléphonie mobile, mais figurant à la
troisième place dans les téléphones portables, Ericsson a réalisé, au
premier trimestre, un chiffre d'affaires de 4,7 milliards d'euros, en
hausse de 8 %, et un résultat net de 145 millions d'euros, en recul de 51
%. Cette baisse serait due aux ventes de téléphones portables, aux coûts
de sa restructuration en cours (11 000 postes doivent être supprimés en
deux ans) et à des provisions de 78,6 millions d'euros pour risque. Son
résultat net annuel devrait être inférieur de 30 % à celui de l'an
dernier.
(Les Echos - 23/04/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas