Erratum : Microsoft brevette le tchat télévisuel

Par 27 avril 2006
Mots-clés : Smart city

Dans un article précédemment rédigé, nous avions oublié de citer la source de commentaires sur le sujet. Nos plus vives excuses auprès de notre confrère Silicon.fr pour cette erreur. Voici donc l'article corrigé. Microsoft vient...

Dans un article précédemment rédigé, nous avions oublié de citer la source de commentaires sur le sujet. Nos plus vives excuses auprès de notre confrère Silicon.fr pour cette erreur. Voici donc l'article corrigé.
 
Microsoft vient de se voir reconnaître un brevet pour un système d’affichage de fenêtre de chat, sur un écran de téléviseur. Avec un tel procédé, une discussion en direct issue du site officiel d’une émission, passée en arrière-plan, pourra s'afficher dans une petite fenêtre intégrée sur le poste.
 
 "De nombreux forums sont consacrés à des émissions populaires, comme les Simpson. Typiquement, les spectateurs sont contraints de choisir entre regarder la télévision ou participer à cette session de chat" motive Microsoft qui souligne d'ailleurs, que télévision et ordinateur sont généralement immobiles, l’un dans le salon, l’autre dans le bureau.
 
Bref, pour ne plus nous confronter à ce choix cornélien, Microsoft a pensé à jumeler l’un et l’autre tout en brevetant rapidement cette technologie. La demande de protection avait été faite dès décembre 1999 et c'est seulement cette semaine que l'office américain a donné le feu vert.
 
Déjà en 2004, nos confrères de Silicon en expliquaient le principe très simple : "Le téléspectateur est invité à l'issue d'un programme ou d'une publicité TV à se connecter à une page Web pour répondre à des questions portant sur le contenu du programme et gagner des points ou des cadeaux."
 
Le brevet est même plus large puisqu’il protège tout système affichage dans une zone quelconque de l’écran. Le brevet que Microsoft a obtenu du très officiel US Patent and Trademark Office (USPTO), le bureau américain des brevets et des marques, couvre un "système et méthode pour encourager les spectateurs à regarder les programmes de télévision".
 
Chaque interface pourra être modifiée en sélectionnant un lien, en changeant de chaîne, etc. afin de multiplier l’interactivité. A l'ère des Médias Center, la démarche est suffisamment attractive pour que Microsoft ait pensé à la déposer et cherche à en tirer profit.
 
Et nos confrères de Silicon de noter les grandes ambitions que l'éditeur pourrait fonder sur ce brevet... "Tout d'abord, il est lié à MSN TV, le service de télévision en ligne que Microsoft cherche à promouvoir, et qui exploite les terminaux Internet ou "set-top box". Ensuite, parce que ce système préfigure un nouveau mode d'interaction avec le spectateur pour le futur de l'iTV, l'interactive TV."
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 27/04/2006)
 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas