Erratum : Tiscali se retire des zones non dégroupées

Par 21 octobre 2004
Mots-clés : Digital Working, Europe

Une erreur s’est glissée dans un article que nous avons publié hier et qui est paru au sein de la Lettre de l’Atelier. Il fallait bien sûr, comme le suggère le contenu de l’article, lire dans le...

Une erreur s'est glissée dans un article que nous avons publié hier et qui est paru au sein de la Lettre de l'Atelier. Il fallait bien sûr, comme le suggère le contenu de l'article, lire dans le titre «  Tiscali se retire partiellement des zones non dégroupées » et non pas « Tiscali se retire partiellement des zones dégroupées ».

Tiscali se retire partiellement des zones non dégroupées
Hier déjà, l'opérateur suédois Télé 2 annonçait la suppression de son offre sur les zones non dégroupées, arguant que les tarifs de vente de ses lignes ADSL lui faisaient perdre de l'argent sur ce segment (lire notre article du 19.10.2004 ).

Aujourd'hui, c'est au tour de Tiscali d'annoncer le retrait de son offre la moins chère dans les zones non dégroupées, pour la même raison que celle invoquée par Télé 2. Rappelons que Diego Massida, le nouveau président de Tiscali France, a adressé la semaine dernière à Jacques Chirac une lettre dans laquelle il demande des conditions pour une meilleure concurrence sur le segment du haut débit.

(Atelier groupe BNP Paribas - 21/10/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas