En Espagne, deux consortiums dirigé l'un par France Télécom, l'autre par

Par 04 mai 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

Retevision ont déposé leur offre de candidature à la troisième licence de téléphonie mobile. Selon le ministère du Développement, à la date limite de présentation des offres, jeudi 30 avril, seules...

Retevision ont déposé leur offre de candidature à la troisième licence de
téléphonie mobile.
Selon le ministère du Développement, à la date limite de présentation des
offres, jeudi 30 avril, seules ces deux offres avaient été déposées.
Dirigé par France Télécom, le consortium Alas est constitué à 35 % par
l'opérateur français, 19 % par le Banco Santander, 10 % par la société
Ferrovial, 6 % par Multitel Câble, le reste étant détenu par diverses
caisses d'épargne espagnoles.
Outre Retevision (40,1 %), le consortium concurrent Retevision Movil
rassemble pour sa part l'italien Stet (39,1 %), Union Fenosa et plusieurs
caisses d'épargne.
Il faut attendre fin juin pour que soit attribuée cette troisième licence
de téléphonie mobile.
(Le Monde - 03-04/05 - La Tribune - 04/05/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas