En Espagne, le fabricant de PC, ADL fusionne avec le distributeur DLI.

Par 11 août 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

Achetée il y a un an par une société de capital-risque Mercapital, la société Distribution et Logistique Informatique (DLI) fusionne avec l’un des principaux fabricants de PC de nationalité espagnol...

Achetée il y a un an par une société de capital-risque Mercapital, la
société Distribution et Logistique Informatique (DLI) fusionne avec l’un
des principaux fabricants de PC de nationalité espagnole, la compagnie
Advanced Digital Lines (ADL).
Distribuant des produits informatiques sur les marchés espagnols et
portugais, DLI a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 1 milliard
de F. Spécialisé depuis huit ans dans la fabrication de clones de PC, ADL,
pour sa part, a terminé le dernier exercice par un chiffre d’affaires de
585 millions de F.
La nouvelle société issue de l’alliance DLI-ADL figurera parmi les 10
premières du secteur en Espagne, toutefois loin derrière IBM (9,2
milliards de F de chiffre d’affaires), HP (6,5 milliards) et Informatica
El Corte Inglés, filiale du leader de la grande distribution El Corte
Inglés (2,7 milliards).
Avec 53 800 unités vendues en 1997, ADL occupe la 4ème place pour la vente
de PC en Espagne derrière IBM (120 000 unités), HP (89 400) et Compaq (78
600).
Sa fusion avec DLI va permettre à ADL de mieux résister à IBM qui vient de
signer un accord avec Investronica, la filiale de production de PC de
Informatica El Corte Inglés. A partir de septembre, Investronica
fabriquera également les PC les plus populaires d’IBM, la gamme Aptiva.
(Les Echos 11/08/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas