L’Espagne, un écosystème de l’innovation en pleine éclosion

Par 13 mars 2015
Madrid, capitale de l'Espagne

L’écosystème espagnol de l’innovation, fort de ses hubs régionaux est en phase de devenir un acteur puissant à l’échelle européenne. Les grandes entreprises doivent pour cela aussi entrer dans la danse.

Début février, la Commission Européenne annonçait les prémisses du renouveau espagnol : inversion de la courbe du chômage et une croissance de 2,3%  pour 2015. Qu'en est-il alors de son écosystème de l'innovation ? « Il grandit et ce, rapidement », nous confie Liz Fleming, vice-présidente en charge des relations internationales pour Spain Startup. Au 2ème semestre 2014, les start-up espagnoles ont levé 179 millions d'euros,  un montant ayant enregistré une croissance de 153% sur un an glissant. Par ailleurs, même si l'argent se dirige majoritairement vers des investissements en phase de lancement, 10 des 29 deals totalisés au cours du 4ème trimestre 2014, ont représenté plus d'1 million d'euros. Aujourd'hui on ne compte plus le nombre de programmes d'incubation et d'accélération ainsi que les espaces de travail partagés qui se sont implantés dans le pays à l'image d'Impact Hub Madrid.

Côté financement, s'il y a 5 ans, les fonds en capital risque nationaux se comptaient sur les doigts de la main, de nouveaux acteurs ont émergé comme Seaya Ventures et Swanlab Ventures, bien décidés à consolider les levées de fonds en phase d'amorçage. « On commence à considérer les start-up espagnoles à leur juste valeur », commente Carmen Bermejo, directrice de la Tetuan Valley. Le blog Startupxplore a recensé 20 rachats au cours du 1er semestre 2014, dont 5 significatives. ElTenedor (La version espagnole de la LaFourchette.com) a par exemple été acquis pour une somme comprise entre 80 et 100 millions d'euros par TripAdvisor. Liz Fleming évoque par ailleurs un glissement vers une culture de l’expérimentation en Espagne « les entrepreneurs et les investisseurs apprennent à se familiariser avec la prise de risque ». 

investissement innovation espagne

Crédits : Startxplore. Nombre de deals et argent investi en 2013 et 2014 dans l'écosystème espagnol de l'innovation

Madrid, Barcelone, Valence et Bilbao, hubs de l'innovation

Au cœur de l'innovation en Espagne aujourd'hui figurent les domaines économiques de prédilection comme l'agriculture, le tourisme, la mode ou l'industrie. Et pour cause, l'innovation est particulièrement dynamique dans les secteurs de la fashion tech, fin tech, travel tech mais aussi l'agroalimentaire et la gastronomie. Carmen Bermejo explique de surcroît l'ancrage de l'économie collaborative en Espagne qui possède une véritable culture de partage. Crise économique aidant, de nombreuses entreprises en ont fait leur fer de lance. C’est le cas de Ticketbis, plateforme de revente de billets de concert ou autres matchs de foot ou encore Sherpandipity, qui connecte les habitants d’une ville et les touristes occasionnels.

Contre toute attente, ce n’est pas Madrid, la capitale, qui offre le dynamisme le plus fort en matière d’innovation mais Barcelone, chef-lieu de la Catalogne, fief historique de l'industrialisation espagnole. Barcelone présente ainsi un marché plus mature que les autres villes espagnoles et se spécialise dans la smart city et les solutions technologiques environnementales. Elle accueille chaque année le plus grand salon du monde dédié au mobile, le Mobile World Congress, qui s'est tenu du 2 au 5 mars derniers. En comparaison, Madrid, réunit un écosystème jeune mais concentre la communauté « tech » du pays. Elle est connue pour être très active dans la « fin tech », le logiciel et l'e-commerce principalement. Valence continue aujourd'hui de nourrir par l'innovation son lien historique avec le textile tandis que Bilbao, port industriel, offre un paysage dynamique dans le champ de l'industrie du futur et des médias. Ces hubs de l'innovation interagissent ensemble mais pas assez selon Carmen Bermejo, « nous devons instaurer une meilleure communication et plus d'échanges entre les centres d'innovation en Espagne ». Cependant, de nombreuses initiatives de plus ou moins grande ampleur émergent pour connecter ces villes à l'instar de BetaBeers, rencontre mensuelle itinérante sur le thème des nouvelles technologies et le South Europe Summit, un des plus grands événements autour des start-up de l'Europe du sud.

South Summit Europe

Le South Europe Summit, grand événement de networking centré sur l'innovation de l'Europe du Sud

Des start-up dynamiques qui savent retenir les talents

Les success stories à l'espagnol commencent à se multiplier. Liz Fleming attire d’ailleurs notre attention sur Jobandtalent, une plateforme en ligne couplée à une application qui propose à ses abonnés des offres de travail ciblées correspondant à leur profil, AlienVault, une plateforme destinée aux entreprises de taille moyenne permettant de surveiller et de se protéger face à la cybercriminalité ou encore CartoDB, un site internet qui rend possible la création de cartes dynamiques afin de visualiser des données. Main-d’œuvre peu chère, qualité de vie incomparable avec les métropoles européennes, l'Espagne pourrait bien posséder des arguments forts pour attirer des talents et les maintenir dans le pays.

Des challenges attendent aussi le pays pour que son écosystème décolle. « Les multinationales espagnoles doivent davantage participer à l'innovation en devenant les clientes potentielles des start-up innovantes de leur secteur. Celles-ci peuvent réellement les aider à optimiser leur fonctionnement. Mais, elles doivent aussi s'impliquer dans le rachat stratégique de start-up et ainsi contribuer à apporter plus de liquidité sur le marché », explique Liz Fleming. L'Etat devrait également modérer son intervention dans le domaine de l’innovation, selon la chargée des relations internationales pour Spain Startup. Elle cite l'exemple d'Uber, banni temporairement du marché espagnol. « Ce genre d'attitude n'encourage pas l'innovation ».Toutefois, la batterie de lois décidées courant 2013 visant à soutenir la création d'entreprises sur le territoire espagnol ou encore la mise en place d'un fonds de fonds, FOND-ICO Global, pour soutenir les « venture capital » constituent des initiatives à saluer.

Les fontionnalités de CartoDB

Exemple d'utilisation de CartoDB pour la visualisation dynamique de données. Ici, suivi du trafic de paiement en ligne avant et pendant l'édition 2012 du Mobile World Congress de Barcelone.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas