eStorys reconstitue un événement en se basant sur l'expérience de chacun

Par 20 mars 2012 Laisser un commentaire
Mots-clés : Innovation, Madrid, Rome, Google, Europe
eStorys

Lors d'un événement, collecter l'ensemble des photos prises par les personnes sur place, les localiser et les situer dans le temps permet d'en apprendre plus sur l'événement, et d'informer d'autres personnes potentiellement concernées.

Pour reconstituer un événement et le scénariser en se basant sur les photos prises par les personnes sur place, une équipe* de l'université Carlos III de Madrid et de la Sapienza de Rome a mis au point eStorys, un système qui récupère les clichés téléchargés sur Flickr, et les localise sur une carte Google. Le tout s'affiche au sein de leur application, sous forme de cartes et de frises. De la sorte, un utilisateur peut réutiliser les photos et les informations d'autres internautes afin de revivre l'événement par le biais d'un storyboard, une série graphique de photos séquencées dans le temps et localisée dans l'espace. Pour ce faire, il faut sélectionner une date ou une durée ainsi qu'une zone géographique. L'application présente alors toutes les photos qui y sont liées et il n'y a plus qu'à les glisser et les déposer sur sa propre timeline. La planche créée est sauvegardée par le système, et peut ensuite être partagée.

Temps, lieu, social pour une situation

Concrètement, ce système est basé sur quatre dimensions. D'abord, le temps relatif à l'événement couvert par des utilisateurs qui partagent leurs photos. Ensuite, le lieu où s'est déroulé l'événement. Troisième dimension, le social. En effet, eStorys utilise les photos d'autres utilisateurs mais il permet aussi de recommander et de filtrer les informations trouvées. Par exemple, l'on peut chercher des photos ou des storyboards sur la base des mots clefs qui y sont associés. Enfin, l'aspect situationnel. L'intérêt de l'application est de récolter des informations dispersées sur internet afin de les regrouper autour d'un thème, d'un lieu, d'un moment. Pour ce faire, le système développé recourt aux informations disponibles sur les photographies publiées. Des informations textuelles tels que les tags et la date. Etdes informations de géolocalisation, à savoir la latitude et la longitude.

Un usage de crise

A noter que le dispositif a au départ été créé pour reconstituer une crise. Le but étant de permettre à une communauté de rassembler un ensemble d'informations sur une catastrophe naturelle ou un attentat. En effet, les informations récoltées à l'échelle locale permettraient de tenir informé d'autres personnes qui cherchent à savoir ce qui s'est produit ou simplement de connaître l'état de la situation. Cela, dans la veine de solutions comme Ushahidi. C'est pourquoi eStorys propose également d'identifier un événement grâce à une couleur allant du rouge au vert en fonction de la gravité de la situation. Par ailleurs, l'outil permet également de mettre en avant certaines photographies d'un même événement sur la base du nombre de fois où la photo ou le storyboard a été cliqué.

* A. Malizia, A. Bellucci, P. Diaz, I.Aedo, S. Levialdi

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas