Etat des lieux des photo-téléphones dans le monde, au Royaume-Uni et au Japon

Par 05 juin 2003

Selon une étude menée par Mobinet 6 pour le compte d’A.T. Kearney et de l’Université de Cambridge, 83 % des utilisateurs de téléphones portables à travers le monde seraient au fait de la ...

Selon une étude menée par Mobinet 6 pour le compte d’A.T. Kearney et de l’Université de Cambridge, 83 % des utilisateurs de téléphones portables à travers le monde seraient au fait de la technologie permettant de faire et d’envoyer des photos via son mobile. Parmi ces personnes, 40 % ne souhaitent cependant pas utiliser cette technologie à l’avenir, contre 22 % qui annoncent vouloir s’en servir au moins une fois par mois, et 24 % qui l’utiliseraient une fois par semaine. 67 % des personnes qui ne connaissent pas les photo-téléphones ne veulent apparemment pas en savoir plus.

Par ailleurs, 64 % des personnes favorables à cette technologie se disent prêtes à payer pour envoyer des photos via leur téléphone portable. Les sondés de moins de 19 ans accepteraient même de dépenser plus de 1 dollar pour ce type d’action. Ceci explique les prospectives d’International Data Corporation (IDC) qui annoncent que 67 millions de MMS (service de messages multimédia) seront envoyés depuis un photo-téléphone en 2007.

Au Royaume-Uni, les utilisateurs font relativement mentir ces statistiques. Ils ne sont en effet que 2 % à posséder un téléphone portable capable d’envoyer des photos. Seul 20 % des personnes interrogées se disent intéressées par cette technologie, bien loin donc des chiffres avancés par Mobinet 6 (environ 45 % des utilisateurs mondiaux).

En revanche, au Japon, l’effervescence gagne les opérateurs nationaux qui rivalisent d’innovation pour sortir le téléphone portable équipé de l’appareil photo le plus performant. En effet, le marché japonais des télécommunications atteignant peu à peu son seuil de saturation, les opérateurs tentent de trouver de nouvelles sources de croissance, et les photo-téléphones constituent la tendance la plus soutenue du moment. Après J-Phone qui a sorti un modèle Sharp d’1 million de pixels et KDDI un modèle à 1,24 million de pixels, c’est NTT DoCoMo qui se lance dans la bataille en proposant un appareil de 1,30 million de pixels.

(Atelier groupe BNP Paribas – 05/06/03)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas