Etats-Unis : la 4G accélèrera le déploiement du bureau mobile

Par 22 juillet 2010 1 commentaire

Nokia s'associe à LightSquared pour déployer un réseau de quatrième génération sur le territoire américain, qui permettra l'échange de données à 100 mégabits par seconde. Une offre particulièrement intéressante pour les PME.

Pour s'imposer sur le marché de l'Internet mobile aux Etats-Unis et offrir aux entreprises un éventail de services haut-débit, Nokia Siemens Network vient de s'associer à LightSquared. Le but de l'opération ? Déployer le réseau 4G-LTE de cette société sur le territoire américain, en mettant en place l'infrastructure nécessaire dans les cinq années à venir. "Cela va encourager le développement des bureaux mobiles, en donnant la possibilité aux professionnels de travailler avec des débits frôlant ceux de la fibre optique", explique à L'Atelier Yannick Girard, directeur général de Avyg, société spécialisée dans les télécommunications. De fait, selon les responsables du projet, l'initiative donnera aux entreprises la possibilité d'échanger des données en haut-débit, à une vitesse de 100 mégabits par seconde. "La 4G décuple les services que les opérateurs vont pouvoir proposer aux professionnels", souligne le spécialiste.
Fournir des services plus complets à moindre coût
"A terme, cela peut même remplacer l'ADSL, de la même façon que les appareils mobiles remplacent peu à peu les ordinateurs fixes", ajoute-t-il. Point important : le déploiement de ce réseau vise à fournir des services plus complets, à moindre coût. "Les TPE-PME qui hésitaient jusqu'alors à adopter les services mobiles par peur de ne pas avoir un retour sur investissement intéressant ont toutes les chances de changer d'avis si les offres sont moins onéreuses", note Yannick Girard. Pour qui l'intérêt des annonceurs se situe précisément là. "Cette technologie ouvre aux petites entreprises et aux collectivités des services qui étaient jusque là réservés aux grands comptes", indique-t-il à L'Atelier.
Renforcer la convergence
Les opérateurs pourront également renforcer la convergence, avec des appareils multitâches, des services d'échanges de données, voire de vidéo conférence. Selon les responsables de l'initiative, plus de 90 % de la population américaine pourra accéder à ce réseau 4G-LTE d'ici à 2015. "C'est le seul vrai bémol", précise le spécialiste. "Il faudrait connaître le pourcentage de couverture du territoire, et non le pourcentage supposé de la population américaine", explique-t-il. En soulignant l'importance de prendre du recul, face à ces effets d'annonce. "Le réseau sera déployé, bien sûr, mais peut-être plutôt aux alentours de 2017-2020", nuance-t-il.

Haut de page

1 Commentaire

100 mb par seconde! A quand le déploiement d'un tel réseau en France? Le quatrième opérateur pourrait peut-être en profiter lors de son entrée sur le marché mobile...

Soumis par Moto Geek (non vérifié) - le 23 juillet 2010 à 11h19

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas