Etats-Unis : la banque mobile doit cibler les faibles revenus

Par 31 janvier 2008

L'ouverture des services bancaires à tous permettra au marché de la banque mobile de prendre un véritable essor. D'où l'intérêt de rendre les services moins onéreux et plus simples d'utilisation.

La banque sur mobile doit être accessible à tous si elle veut véritablement prendre son essor aux Etats-Unis. Notamment aux utilisateurs de cartes prépayées et à ceux ne disposant que de faibles revenus. Et qui n'auraient donc recours aux services bancaires mobiles que pour de opérations portant sur quelques dollars. Un segment de la population qui, selon le cabinet Yankee Group, n'intéresse pas encore assez les fournisseurs de services bancaires via téléphone : ceux-ci axent leur stratégie sur un public aisé, ouvert aux nouvelles technologies, et pour qui la banque mobile ne serait qu'un service supplémentaire.
20 % d'utilisateurs mobiles pauvres
Résultat : les applications financières mobiles restent chères et parfois difficiles à maîtriser. Autant d'obstacles qui empêchent les 20 % de propriétaires d'un portable disposant de faibles revenus d'y accéder. Et qui tend à scléroser le marché. Pourtant, ce type de transactions, qui requiert des architectures moins coûteuses, peut avoir un autre but : celui d'ouvrir la banque à tous. Et donc fidéliser un nombre plus important de clients. C'est le cas en Afrique du Sud et aux Philippines, où les frais sont moins élevés depuis un mobile, rappelle d'ailleurs le cabinet.
Dépasser les problèmes de coût et de sécurité
D'où l'intérêt de rendre ces services moins chers et plus simples à maîtriser pour attirer un nouveau segment de population. "La banque mobile est en train de prendre de l'ampleur aux USA, mais elle est encore loin d'être considérée comme un véritable marché", explique Patrick Monaghan, analyste pour le cabinet. "Son succès dépendra de notre capacité à résoudre trois principaux problèmes : le coût des plans de mise en place par les opérateurs sans-fil, la question de la sécurité et celle de l'information du consommateur", ajoute-t-il.

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas