Etats-Unis : l'accès à Internet demeure inégal

Par 22 février 2010
Mots-clés : Smart city

Si le nombre de personnes qui accèdent au web depuis son domicile ou d'un point public augmente, il reste des disparités importantes. Et ce, si l'on regarde en fonction de critères sociaux ou ethniques.

Près de 70 % des foyers américains accédaient à Internet depuis leur domicile fin 2009, contre moins de 20 % douze années auparavant. Et plus de 75 % en profite désormais depuis un point public. Mais cet accès reste différent en fonction de l’éducation, du statut social et de l'origine ethnique, montre la dernière étude de l’U.S. Census Bureau commanditée par le NTIA*. Les populations afro-américaines, hispaniques, non diplômées ou celles de plus de 65 ans accèdent moins au web chez elles ou de l’extérieur que les populations blanches ou diplômées. Dans le détail, près des trois quarts des populations blanches non hispaniques interrogées accèdent individuellement à Internet depuis l’extérieur.
Pas d’inégalité entre femmes et hommes
Et plus des trois quarts depuis leur domicile. En parallèle, à peine 60 % des populations afro-américaines et hispaniques se connectent de l’extérieur comme de leur habitat. Le constat est le même pour les personnes diplômées ou non : plus la population est instruite, plus l’accès à Internet et au haut débit de chez soi est important. Un peu plus de la moitié seulement des individus diplômés du niveau du secondaire accèdent au web de l’extérieur et environ les trois cinquièmes de chez eux.
L’âge crée peu de différence face à l’accès au web
A l’inverse, environ 80 % des personnes ayant le niveau universitaire et plus de 90 % pourvu d’un diplôme supérieur possèdent Internet. Parmi les individus ayant un accès au haut débit de leur domicile, plus de 70 % ont le niveau universitaire contre un peu plus de 50 % possédant le niveau secondaire. Enfin, il faut noter un dernier écart au niveau des générations. Un exemple : plus de 70 % des 3-64 ans ont un accès web à leur domicile comme dehors alors qu’à peine 50 % des plus de 65 ans y accèdent. Quant à lui, l’écart entre le sexe ou les régions est moins important.
*National Telecommunication and Informations Administration

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas