Pour être accessible, la page web doit se livrer entièrement au malvoyant

Par 02 avril 2010 1 commentaire

L'université de Caroline du nord travaille sur un système d'affichage en braille qui prendra en compte l'ensemble de la page d'un seul coup, textes et images compris. L'utilisateur pourra se déplacer au sein du contenu.

"Les usages liés à Internet sont restés peu accessibles aux non voyants, notamment à cause des systèmes d'affichage en braille qui n'ont pas su évoluer", déplore David Winich, chercheur à l'université de North Carolina. Ces derniers n'étant encore capables que de retranscrire une ligne de texte à la fois, ajoute-t-il. Ce qui rend difficile la lecture de mails, ou le simple fait d'effectuer une recherche. D'où l'initiative de l'université, qui travaille sur une solution capable de retranscrire la totalité d'une page. Et, plus intéressant, il rendra accessible les contenus visuels affichés. Ce, en transformant une image en cartographie tactile représentée par des points en relief. Le tout, à moindre prix. En règle générale, les dispositifs existants utilisent des touches piézo-électrique, qui se déforment sous le coup d'un courant électrique.
Un temps de réponse rapide
Un système coûteux et encore limité : les systèmes d'affichage sont composés d'une ligne de quatre vingt caractères. Ici, le dispositif sera plus large et affichera les données en temps réel. Il est basé sur le concept de ce que le chercheur baptise de système hydraulique. Chaque caractère est une cavité rectangulaire composée de liquide. Les parois sont composées de polymères - ou systèmes formés de macromolécules - électroactifs, un matériau considéré comme résistant et peu coûteux. Lorsqu'une tension est effectuée, elles déplacent le fluide vers l'avant. Ce qui affiche le caractère en braille souhaité. Une fois l'ensemble des points en place, un mécanisme de loquet s'enclenche, qui rend les touches capables de supporter la pression des doigts.
Faciliter l'usage de matériel informatique en entreprise
"Ce matériau a un temps de réponse très rapide, ce qui permettra à un lecteur de faire défiler du contenu ou une page web", explique Peichun Yang, également associé au projet. Un premier prototype devrait être proposé dans le courant de l'année. Un tel dispositif permettra évidemment de simplifier l'accès des malvoyants au monde du travail, en leur permettant de profiter du matériel informatique. Et ce, même en situation de mobilité, puisque le système d'affichage braille pleine page pourra aussi être utilisé pour un ordinateur portable, un smartphone, ou un GPS. Pour David Winich l'un des défis est aussi de rendre accessibles des systèmes comme le e-book ou les tablettes.

Haut de page

1 Commentaire

Il était temps que les chercheurs se penchent un peu plus sur le sujet, car Internet est utile, et le serait encore plus pour les non voyants : accès aux réseaux sociaux, aux mails, ... Les possibilités sont infinies.

Soumis par Nicolas Chevallier (non vérifié) - le 06 avril 2010 à 19h18

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas