Etude : Broadband Mobile en Corée du Sud

Par 28 novembre 2007

A signaler la sortie en novembre d’une analyse de l’IDATE consacrée au développement du Broadband Mobile en Corée du Sud. En voici le résumé proposé sur le site de l'IDATE. 2,4 millions d'abonnés HSDPA et 6,5 millions de consommateurs pour la TV sur mobile Surtout connu pour être à l'avant-garde du déploiement des réseaux à très haut débit fixes, le pays dispose aussi, avec un total de 48 millions d'habitants, d'un marché mobile très dynamique qui par certains aspects constitue un véritable laboratoire des normes et services d'internet mobile.

2,4 millions d'abonnés HSDPA en août 07 La Corée du Sud fut longtemps considérée comme le temple du CDMA, la famille de normes rivales du WCDMA (retenue notamment en Europe pour l'UMTS 3G). Toutefois les choses basculèrent quand KTF décida au printemps 2006 d'opter pour le HSDPA (évolution à 1.8 Mbps et même 3.6 Mbps du WCDMA) en lançant le service sur Seoul et son agglomération. Aujourd'hui les services HSDPA, fournis également par le n°1 SKT, sont disponibles auprès de 99% de la population, et comptent près de 2,5 millions d’abonnés à fin août. En juillet, KTF a annoncé que 50% de ses abonnés auraient basculé en HSDPA à la fin 2008 et 100% en 2012. Dans le même temps, les débits offerts passeraient à 7,2Mbs puis 14,4Mbs… Les débuts difficiles du service WiBro Non contents de promouvoir un marché de l'internet mobile (3.5G) à partir de deux familles de normes, les deux principaux opérateurs sud-coréens sont aussi à l'initiative en déployant le Wibro, déclinaison coréenne du WiMax mobile. Le débit atteint aujourd'hui est de 3Mbps en voie descendante et de 1.2 Mbps en voie remontante, mais il devrait doubler d'ici la fin de l'année. Ce débit, combiné aux efforts marketing de KT beaucoup plus actif que SKT et à un tarif attractif (de l'ordre de 19 800 wons pour un service illimité), ont permis d'atteindre plus de 21 000 abonnés en juin dernier. L'objectif de KT est désormais d'atteindre au moins 20 000 abonnés d'ici la fin de l'année et 3.1 millions d'abonnés d'ici 2010. 6,5 millions de consommateurs pour la TV sur mobile avec encore des questions sur la rentabilité des deux systèmes Enfin, la Corée du Sud est aussi la référence en matière de TV mobile. Deux systèmes coexistent. Le SDMB lancé en mai 2005 par Tu Media, filiale de SKT, et la TDMB lancée par les chaînes de TV hertziennes en décembre 2005. En mai 2007, on dénombrait respectivement 1,1 et 5,3 millions d'abonnés pour ces services. Cette différence s'explique d'abord par le fait que la TDMB est financée par la publicité tandis que la SDMB nécessite un abonnement mensuel de 11 EUR. On retrouve aussi sur la TDMB les programmes populaires des chaînes hertziennes. Enfin, une part importante de l'audience de la TDMB est assurée par les écrans TV (GPS) des voitures. Aucun de ces deux modèles n'est toutefois assuré d'atteindre la rentabilité. [Via : IDATE] L'Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas