Etude sur l’incubation en France.

Par 24 novembre 2000
Mots-clés : Smart city, Europe

Les résultats de la première enquête menée auprès de toutes les catégories d’acteurs de l’incubation en France seront présentés lors du congrès des incubateurs le 6 décembre prochain. Plus de 70 str...

Les résultats de la première enquête menée auprès de toutes les catégories
d’acteurs de l’incubation en France seront présentés lors du congrès des
incubateurs le 6 décembre prochain. Plus de 70 structures «accompagnant»
ou «accélérant» le développement des jeunes pousses ont été interrogées.
Premier constat: multiplicité et diversité des structures existantes.
Plus de 450 intervenants sont présents en France. 7 catégories
d’opérateurs ayant chacun des spécialités distinctes fortes ont été
identifiées. Une première génération d’opérateurs interviennent
directement auprès des jeunes sociétés en création ou récemment créées,
comprenant les boutiques de gestion, les centres européens d’entreprise et
d’innovation, les pépinières, les plates-formes d’initiatives locales et
les technolopoles. Avec l’essor des nouvelles technologies, de nouvelles
structures publiques et privées sont apparues en 1999-2000, désignées en
général par le terme «incubateurs». Elles sont toutes focalisées sur des
technologies récentes et/ou en développement.
Second constat: les incubateurs existants depuis plus de 5 ans,
obtiennent des résultats similaires à leurs «équivalents» américains,
avec un taux de survie plus important que la moyenne (environ 80 %) et un
bilan positif en terme de création d’emplois.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 24/11/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas