Etude : le Wimax en passe de gagner d'importantes parts de marché sur la 3G et l'ADSL

Par 13 décembre 2004

Les prévisions de la société Telecom View, telles que publiées récemment dans un livre blanc spécial, sont impressionnantes. Le WiMax, cette technologie qui permet des connexions haut débit sans...

Les prévisions de la société Telecom View, telles que publiées récemment dans un livre blanc spécial, sont impressionnantes. Le WiMax, cette technologie qui permet des connexions haut débit sans fil sur des distances pouvant atteindre jusqu'à 50 kilomètres, est promise à un bel avenir. Et devrait prendre des parts de marché à certaines technologies comme la 3G et l'ADSL.

TelecomView estime que le WiMAX aura capté plus de 40 % des parts du marché du haut débit sans fil en 2009, ne laissant 'que' 60 % de parts à la 3G. Sur le segment des connexions filaires au haut débit TelecomView entrevoit que d'ici 2009 toujours le WiMAX représentera 70 % de parts de marché. Ce qui ne laisserait que 30 % à l'ADSL.

Technologie plus flexible, déjà reconnue pour ses hautes performances, le WiMAX n'existe aujourd'hui que sous des formats propriétaires mais un standard commun à cette technologie devrait être prochainement ratifié. A partir de là, nul doute que le WiMAX qui intéresse de près les collectivités locales, connaisse une forte impulsion.

La technologie est déjà testée par plusieurs opérateurs de télécommunications dans le monde... Au Mexique, en Chine, en Inde, en Grande-Bretagne, au Brésil, en Espagne... et en France, avec l'opérateur alternatif Altitude Telecom. Ce dernier prévoit d'ailleurs qu'avec la standardisation du WiMAX les utilisateurs isolés pourront bénéficier de 2 mégabits par seconde pour un abonnement mensuel autour de 20 euros.

(Atelier groupe BNP Paribas - 13/12/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas