Euclid Zero mesure le comportement des clients en magasin, grâce au WiFi

Par 10 janvier 2013
wifi signal with little silver balls around

Euclid Analytics peut collecter des données précises sur les clients, en passant par le WiFi des magasins. Avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs de smartphones, ce type de solution sans hardware permet aux commerçants d’augmenter le trafic, les ventes et la fidélité.

L'augmentation de la détention de smartphones a affecté les habitudes d’achat en ligne et en magasin. Désormais, ces appareils peuvent également profiter aux commerçants lorsqu’utilisés de façon parfaitement passive par leurs clients. Tandis que traditionnellement, les solutions de mesure de la clientèle en magasin impliquent l’installation de hardware, Euclid Analytics a développé un service appelé Euclid Zero, capable de mesurer les comportements en magasin simplement grâce au WiFi. Les visiteurs en possession d’un appareil disposant d'une connexion WiFi sont repérés par le système grâce au signal émis par l'appareil quand il recherche un réseau. Euclid Analytics, qui peut ainsi rassembler des données très précises sur la clientèle, appelle sont nouveau service le « Google Analytics du monde physique. »

Des données récoltées grâce à l'infrastructure existante du magasin

Euclid Analytics, basée à Palo Alto, collecte les données uniquement grâce à l'infrastructure Wifi préexistante du magasin, et ne requiert aucune installation d’équipement supplémentaire. Les commerçants ont ensuite accès à un tableau de bord contenant toutes les données rassemblées. Ces données dépendent de plusieurs facteurs, comme la force du signal, sa fréquence ou sa proximité à d'autres capteurs s’il y en a. Grâce à ce signal, les commerçants, centres commerciaux ou restaurateurs peuvent suivre de mieux en mieux le nombre de visiteurs, le nombres de personnes qui passent devant leur boutique, ceux qui y entre, le temps qu'ils passent en magasin et la fréquence à laquelle ils reviennent. Le service peut également déterminer si l'augmentation du temps passé en magasin débouche sur une augmentation des ventes, ce qui pourrait se vérifier pour de nombreux magasins mais est moins vrai pour les restaurants par exemple.

Une solution d’autant plus utile que les smartphones se répandent

Evidemment, tous les consommateurs ne sont pas équipés de smartphones, ce qui constitue la limite principale de ce type de solution. Euclid Zero est actuellement en mesure de repérer 40 à 70% des clients selon ses propres calculs. Néanmoins, le nombre de détenteurs de smartphones et de ventes d’appareils mobiles est en augmentation perpétuelle. D'après un recensement récent de Nielsen, 54,9% des titulaires d'un contrat mobile aux États-Unis possèdent un smartphone et deux tiers des achats mobiles sont effectués par ce biais. En d’autres termes, cette tendance est bon signe pour une solution qui repose sur les smartphones, et le modèle d’Euclid Zero devrait voir son efficacité et son impact augmenter avec le temps. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas