Euro 2004 : les abonnés de Noos privés de télévision pendant le France-Croatie

Par 18 juin 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

Certains amateurs du ballon rond, fous de la pelouse des stades, joyeux supporters et téléspectateurs inconditionnels des matchs de football ont dû se réveiller ce matin avec une certaine rancœur...

Certains amateurs du ballon rond, fous de la pelouse des stades, joyeux supporters et téléspectateurs inconditionnels des matchs de football ont dû se réveiller ce matin avec une certaine rancœur à l’encontre du câblo-opérateur Noos.

Ce dernier a visiblement connu quelques difficultés dans la journée et la soirée de jeudi après que des fibres de son réseau ont été sectionnées. Résultat, pour une large portion de ses abonnés parisiens : plus d’accès à Internet et aux services de télévision.

Noos cherche le(s) responsable(s) de cet incident. Les grévistes d’EDF et GDF ont déjà démenti la rumeur selon laquelle ils seraient à l’origine de la coupure du réseau (!)

Du côté de Noos, les services techniques de l’opérateur ont tous été mis en branle pour rétablir les connexions au plus vite et plusieurs arrondissements ont ainsi été de nouveau raccordés au réseau, ce pendant que les abonnés du reste de Paris ont été cordialement invités à venir voir le match France-Croatie au sein des boutiques Noos de la capitale…

(Atelier groupe BNP Paribas - 18/06/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas