Europe – Asie : British Telecom réduit la distance

Par 19 avril 2004

Les entreprises européennes vont désormais pouvoir communiquer plus rapidement avec leurs bureaux situés en Asie du Pacifique, grâce à une nouvelle connexion directe entre Londres et Singapour...

Les entreprises européennes vont désormais pouvoir communiquer plus rapidement avec leurs bureaux situés en Asie du Pacifique, grâce à une nouvelle connexion directe entre Londres et Singapour, mise en place par British Telecom. Le réseau de l’opérateur fait désormais le tour du monde et transporte du trafic dans les deux directions. BT optimise ainsi ses services existants : les entreprises peuvent utiliser une connexion directe et résiliente entre l’Europe et Singapour sans passer par les Etats-Unis. Les données peuvent ainsi transiter deux fois plus vite entre l’Europe et l’Extrême-Orient, et les entreprises pourront choisir de diriger le trafic vers l’est ou vers l’ouest, pour atteindre leurs bureaux a l’autre bout du monde via un réseau international a résilience intégrale. En sus, British Telecom a annoncé de nouveaux partenariats en Corée du Sud, à Taiwan, en Malaisie et en Chine, conclus dans l’optique d’augmenter sa capacité de services dans la région Asie-Pacifique. Aaron McCormack, vice président « Global Products » de BT Global Services, déclare dans un communiqué : « Le commerce international est dépendant d’une infrastructure internationale fiable. Comme nous l’avons constaté récemment, des problèmes peuvent survenir avec les câbles sous-marins et causer des dommages considérables pour la bonne marche des affaires. La nouvelle connexion entre Londres et Singapour étend notre couverture en Asie du Pacifique. Ceci signifie aussi que notre réseau encercle complètement la planète et répond aux besoins de résilience complète exprimés par nos clients. »(Atelier groupe BNP Paribas – 19/04/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas