Europe : de plus en plus d'internautes en Russie

Par 27 août 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, Europe

La Russie possède la croissance la plus rapide d'Europe en termes de nombre d'internautes. Ce qui ouvre de belles perspectives marketing, même si son taux de pénétration Internet est largement inférieur au reste du continent.

Internet accélère sa pénétration sur le continent européen... Et se développe particulièrement rapidement en Russie. Tel est le constat de la dernière étude publiée par comScore, concernant la croissance de la population des internautes en Europe. Il en ressort donc que c'est en Russie que le nombre d'utilisateurs grossit le plus rapidement, avec une croissance de son audience Internet de 27 % en 2008. Elle réunit ainsi plus de dix-sept millions d'internautes. Ce, alors que l'audience Internet européenne a réuni plus de 240 millions de visiteurs uniques en juin de cette année, soit une croissance moyenne de près de 10 % par rapport à 2007. Derrière la Russie, se positionne la France dont le nombre d'internautes a crû de plus de 20 % pour atteindre un peu moins de trente-deux millions de visiteurs. "Ces chiffres laissent apercevoir de belles perspectives à venir pour la Russie", commente Tatiana Robert, consultante marketing indépendante.
Une croissance qui profite aux services en ligne
"Le marché est alléchant : il est vaste, en plein développement, et c'est une véritable manne pour les annonceurs et marketers". Le e-commerce connaît une dynamique parallèle à cette croissance, même s'il reste certains freins qui ralentissent les initiatives. "Le principal problème pour les sites russes de e-commerce, réside dans les insuffisances des systèmes bancaires online", indique la consultante. Elle assure ainsi que peu d'entre eux sont sécurisés, et que pour la plupart des sites, les règlements se font encore en cash. "Mais l'économie en ligne est encore balbutiante, et ne demande qu'à prendre ses marques". C'est ce que démontre également le rapport : le taux de pénétration Internet reste faible, et la Russie se classe parmi les derniers pays européens en termes de pages consultées.
Forte pénétration Internet dans les pays nordiques
Ce sont les internautes allemands qui ont visité le plus de pages, avec tout de même une moyenne de deux mille neuf cent pages par utilisateur en un mois. Pour comparaison, un internaute irlandais n'aura visité que mille cinq cents pages sur la même période. En termes de pénétration d'Internet, ce sont les pays nordiques qui tiennent le haut du pavé. Ainsi aux Pays-Bas, durant la période couverte par l'enquête, plus de 80 % de la population âgée de plus de quinze ans s'est connectée sur la Toile. Des chiffres plus ou moins similaires pour nos voisins suédois, danois ou encore norvégiens. Reste que ce sont les britanniques qui détiennent le record de temps passé devant leur ordinateur, avec près de trente heures de surf en ligne par personne pendant le mois de juin.

Haut de page

1 Commentaire

I thought Russia was part of Asia?For some parts. If you consider Ozernovskyi we agree with you. But if you consider Pskov, it is not the same position :,) Regards, L'Atelier.

Soumis par Chri Anderson (non vérifié) - le 27 août 2008 à 19h14

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas