Europe : la télévision haute définition peine à convaincre

Par 23 novembre 2007
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Les consommateurs européens adoptent progressivement la télévision numérique. Ils sont pourtant une majorité à ne pas percevoir l'intérêt du format haute définition. Un constat qui freine les ambitions des diffuseurs en matière de HD.

(cliquez pour agrandir)
La généralisation de la télévision haute définition (HDTV) n'est pas pour demain en Europe. Les diffuseurs sont en effet hésitants à produire du contenu haute définition dans la mesure où la grande majorité des consommateurs ne s'équipe pas de postes HDTV, non conscients de l'intérêt que peuvent avoir ces technologies. Selon le cabinet GfK, qui a mené une enquête auprès d'un millier de personnes dans sept pays européens, les consommateurs ne seraient globalement pas très au fait des dernières innovations en matière d'électronique comme le HD ou encore le Blu-Ray.

Méconnaissance du public

C'est notamment le cas en Allemagne où près d'un quart des personnes interrogées n'a pas su répondre à la question : votre poste de télévision est-il compatible avec la haute définition ? Ces derniers n'auraient également pas connaissance de la nécessité de disposer d'un équipement adapté pour recevoir ce format d'image. Quant à la nature du signal permettant la réception des émissions télévisées, près d'un tiers des européens sont dans l'impossibilité de dire s'ils bénéficient d'une connexion analogique ou numérique.
Une technologie en remplace une autre

L'étude, qui s'intéresse plus particulièrement au marché allemand, souligne que le taux d'équipement des foyers en matériel analogique reste important outre-Rhin. Si le numérique y fait de plus en plus d'émules, quatre résidences sur cinq présenteraient encore au moins un poste utilisant la technologie CRT, comprendre tube cathodique. Près de 18 % des foyers allemands disposent toutefois d'au moins un appareil à écran plat, LCD ou plasma. Dans ce cadre, GfK affirme que les téléviseurs de première génération devraient rapidement laisser place aux écrans plats sur ce marché, tout comme les lecteurs DVD qui devraient bientôt totalement remplacer les équipements VHS.

La Corée du sud accueille l'IPTV

Si les services de télévision sur IP font désormais parti du paysage audiovisuel en Europe, tel n'est pas le cas dans la péninsule coréenne. Le débat sur le lancement de l'IPTV en Corée du sud est clos depuis seulement quelques jours avec l'adoption d'une loi à l'assemblée nationale validant l'introduction d'un protocole de télévision Internet.

Cette décision marque l'acte final de négociations entre l'Etat coréen et les diffuseurs locaux débutées il y a plus de trois ans. Confirmé le 20 novembre dernier, ce texte de loi permettra à des millions de coréens de disposer de ce nouveau service de diffusion à la mi 2008.

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas