Les européens ont besoin d’un nouveau challenge pour changer d’emploi

Par 04 mars 2003
Mots-clés : Smart city, Europe

Chaque mois, le Baromètre de Monster.com Europe, spécialiste mondial du recrutement sur Internet, révèle, via une série de questions, diffusées en ligne simultanément sur les sites européens ...

Chaque mois, le Baromètre de Monster.com Europe, spécialiste mondial du recrutement sur Internet, révèle, via une série de questions, diffusées en ligne simultanément sur les sites européens de son réseau, les grandes tendances européennes du marché de l’emploi et de l’économie. 15 622 utilisateurs de Monster.com ont répondu en décembre 2002 à la question « pourquoi envisageriez-vous de changer de travail ? » En Europe, 41 %, soit 6 424 des participants, ont répondu « j’ai besoin de nouveaux challenges », 26 % (3 993) « je souhaite un meilleur équilibre travail/vie privée », 24 % (3 819) « je mérite un salaire plus élevé », 9 % (1 386) « j’aimerais déménager ». En France, 37 %, soit 500 des participants, ont répondu « je mérite un salaire plus élevé », 29 % (403) « je souhaite un meilleur équilibre travail/vie privée », 25 % (339) « j’ai besoin de nouveaux challenges » et 9 % (123) « j’aimerais déménager ». La principale raison évoquée pour changer d’emploi pour huit pays européens est de chercher un « nouveau défi ». La Norvège, la Suède, le Danemark, l’Allemagne et les Pays-Bas se prononcent pour un nouveau challenge avec, pour chacun, la moitié des réponses. Pour leur part, la France, l’Espagne et l’Irlande sont les seules à se détacher de la tendance européenne. Pour 41 % des participants en Espagne, la principale motivation pour changer de travail est le besoin d’un meilleur équilibre de vie. En France et en Irlande, la majorité des sondés ont répondu un salaire plus élevé, avec respectivement 37 et 36 %. Avec 32 % des réponses, les Belges considèrent l’obtention d’une meilleure qualité de vie comme une excellente raison pour changer d’emploi, contre une moyenne européenne de 26 %. Dans l’ensemble de l’Europe, le déménagement n’est pas la motivation la plus importante pour changer de travail. 3 % seulement des Belges et des Hollandais à la recherche d’un emploi sur Monster ont fait cette réponse. Le plus grand nombre de personnes ayant choisi le déménagement comme raison de changement se trouve en Irlande avec 18 % des personnes sondées, suuivi du Royaume-Uni et de la Finlande (11 %). (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas - 04.03.2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas