La plupart des Européens sont susceptibles de perdre leurs données numériques

Par 02 décembre 2005
Mots-clés : Smart city, Europe

Perdre les coordonnées de ses contacts, les photos de son mariage et les centaines de titres téléchargés ? C'est ce qui pend au nez de la plupart des Européens. Une étude commandée par MacAfee...

Perdre les coordonnées de ses contacts, les photos de son mariage et les centaines de titres téléchargés ? C'est ce qui pend au nez de la plupart des Européens. Une étude commandée par MacAfee, un éditeur de solutions de sécurité, montre que les Européens n'ont pas assez conscience de la nécessité de protéger leurs archives numériques.

MacAfee ajoute : "Les menaces arrivant par Internet ont déjà balayé des générations d'histoire familiale, avec les premiers pas de bébés, les épouses resplendissantes et les vacances de rêve. Elles ont aussi coûté des millions d'euros par la perte des morceaux de musique téléchargés". Et les chiffres de cette étude menée auprès de 1500 adultes au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Espagne, en Italie, en Allemagne et en France, sont à cet égard probants.

66 % archivent leurs photos sur des appareils électroniques sans prendre soin de les conserver par ailleurs. Ils sont 36 % à utiliser la même solution pour leurs musiques et 16 % pour leurs informations bancaires. En tout, 81 % des personnes interrogées avouent qu'ils ont déjà perdu des documents alors que c'était évitable.

L'Espagne et la France sont les pays champions de l'imprudence. En France, 59 % avouent conserver leur carnet d'adresse sur leur ordinateur uniquement. 30 % des Espagnols et 22 % des Français ont perdu, par insouciance, des documents importants. . "Le cybercrime est de plus en plus sophistiqué, et nous devons proposer aux gens des méthodes simples pour garder en sécurité leurs souvenirs et les préserver pour le futur", explique Frédéric Braut, Directeur Général McAfee France.

Même sans évoquer la cyber-criminalité, la défaillance technique est à cet égard devastatrice. Un ordinateur qui plante ou un téléphone portable qui cesse de fonctionner parce qu'il est tombé parterre sont autant de sources de pertes des données.

Le Forum des droits sur l'Internet a publié une recommandation sur la conservation électronique des documents. Elle a été rendue publique le 1er décembre et elle définit les modalités juridiques tout en proposant des solutions pratiques aux entreprises.

(Atelier groupe BNP Paribas - 02/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas