La FAA autorise l’utilisation d’objets connectés en avion

Par 13 novembre 2013 1 commentaire
FAA

Face a l’explosion des appareils mobiles, la FAA encourage les compagnies a fluidifier leurs pratiques.

La réglementation en l’usage pour les compagnies aériennes américaines apparaissait de plus en plus vétuste face à l’explosion des usages et à une meilleure protection des systèmes de navigation face aux interférences des appareils connectés.  Alors que les pilotes de plusieurs compagnies américaines utilisent déjà des iPads les assistant dans leur navigation, la FAA a finalement cédé face à la pression des passagers et des compagnies aériennes en accordant une gestion plus flexible. La mise de cette transition  en place est cependant laissée au soin de chaque compagnie.

 Une mise en place progressive

Dans son communiqué  l’agence américaine de régulation de l’espace aérien affirme avoir pris en compte l’avis des passagers, personnels navigants et des compagnies ainsi que des constructeurs pour allier maintien de standards de sécurité exigeants et plus de choix dans les usages en vol. Cette décision autorise les compagnies aériennes à étendre l’usage des appareils mobiles connectés (Portable Electronic Devices) à l’ensemble des phases de vol, à une altitude inférieure à 10.000 pieds. En complément de cette décision, l’agence propose un ensemble de directives conseillant les compagnies dans l’implémentation de ces nouveaux standards. En effet face à la diversité de flottes et types de vol, la mise en place de ces nouveaux usages peut prendre des formes variées, chaque compagnie doit soumettre un dossier prouvant à l’agence qu’elle est à même de mener cette transition. Delta Air Lines et JetBlue ont annoncé avoir déjà soumis une demande d’autorisation auprès de la FAA et attendent un premier retour de la part de l’agence.

Une expérience client améliorée

Avec cette nouvelle autorisation, les passagers auront la possibilité d’utiliser leurs appareils connectés, en mode avion c’est à dire sans connexion cellulaire,  pour des usages ludiques notamment. Cette autorisation suit une décision récente de la FAA généralisant l’accès Wi-Fi à bord des avions durant toute la durée du vol. Ces décisions successives sont aussi le résultat d’un lobbying appuyé de la part de plusieurs fabricants de tablettes, Paul Misener vice président d’Amazon pour les affaires publiques notamment a mené une campagne intense. La compagnie a déjà expérimenté des avions disposant de kindles intégrés et a lancé une offre de réductions sur l’ensemble de ses tablettes pour célébrer cette décision.

 

 

Haut de page

1 Commentaire

ENFIN ! Depuis le temps que nous (utilisateurs) attendions cet accord ! Cependant il reste encore le fait d'envoyer des sms ou d'appeller qui reste interdit...
Cet accord est aussi une réponse à la question "quand est ce que la wifi pourra-t-elle être disponible dans les avions ?" (une toute petite minorité de compagnies l'utilisent..) : bientôt donc on l'espère... ( cela viendra peut-être avec gowex, entreprise en pleine croissance qui met à disposition du wifi gratuit ).

Yves-Marie - rédacteur http://www.objetconnecte.net/

Soumis par Yves-Marie (non vérifié) - le 13 novembre 2013 à 16h23

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas