Fabricants de semi-conducteurs : des résultats en demi-teinte, mais un léger optimiste pour les mois à venir

Par 22 juillet 2003
Mots-clés : Smart city

Les résultats des fabricants de semi-conducteurs sont tombés en nombre ces derniers jours, et si les fortunes sont diverses selon les entreprises, un constat se dessine d’ores et déjà : le marché ...

Les résultats des fabricants de semi-conducteurs sont tombés en nombre ces derniers jours, et si les fortunes sont diverses selon les entreprises, un constat se dessine d’ores et déjà : le marché reste fragile, voire morose, même si certains signes permettent de conserver un minimum d’optimiste. Ainsi, la plupart des résultats, même négatifs, se sont révélés supérieurs aux attentes.

Texas Instruments, premier producteur de semi-conducteurs pour téléphones portables durement touché par le ralentissement de l’économie en Asie, est néanmoins parvenu sur le deuxième trimestre 2003 à augmenter son chiffre d’affaires (CA) de 7 %, à 2,34 milliards de dollars, et son bénéfice net, à 121 millions de dollars contre 95 millions un an plus tôt. Advanced Micro Service (ADM), premier concurrent d’Intel, n’a quant à lui pas eu cette chance : il accuse une perte nette de 140 millions de dollars sur la même période, inférieur cependant à la perte de 184,9 millions de l’an dernier. Son CA s’élève à 645 millions de dollars, contre 600,3 millions en 2002.

Le fabricant allemand Infineon n’est guère mieux loti. Il a annoncé pour son troisième trimestre fiscal, clos fin juin, sa neuvième perte consécutive. Elle s’élève pour le trimestre écoulé à 116 millions d’euros, en hausse de 53 % par rapport au 76 millions de perte présentés il y a un an. Il faut cependant noter que le groupe a réussi à la réduire nettement par rapport au premier trimestre 2003, où elle s’élevait à 328 millions d’euros ! Le CA progresse de 11 % sur un an, à 1,47 milliard d’euros, chiffre supérieur aux attentes et qui permet à la société d’espérer un retour à la croissance prochainement.

Les résultats de STMicroelectronics, s’ils ne sont pas attendus avant mercredi, devraient cependant être en léger recul, selon la grande majorité des analystes. Intel a réussi à doubler son bénéfice au deuxième trimestre, grâce à l’augmentation inattendue des ventes de PC, mais la même chose ne se produira pour les combinés mobiles, qui sont le principal marché de STMicroelectronics. Les experts du secteur anticipent pour l’entreprise un résultat net de 99,2 millions de dollars (104,7 millions un an plus tôt), un résultat d’exploitation de 138,2 millions de dollars (146,8 millions en 2002) et un CA, en hausse, à 1,682 milliard de dollars (1,531 milliard en 2002).

(Atelier groupe BNP Paribas – 22/07/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas