Face aux moteurs globaux, les médias de proximité font de la résistance

Par 18 décembre 2008

Les versions électroniques des annuaires ne suffisent pas à effacer la concurrence des systèmes de recherche internationaux. L'innovation est la planche de salut de tous les acteurs locaux.

Où vont les consommateurs pour trouver les coordonnées d'un collègue, d'un avocat ou d'une entreprise ? Une réponse en provenance des Etats-Unis, avec Knowledge Networks et son étude baptisée The Y Advantage Landscape 2008. Selon elle, pour rechercher de l'information sur une entreprise ou un service, les consommateurs utilisent encore la version papier de l'annuaire local. Suit tout de suite après les moteurs globaux généralistes. Quant à l'équivalant des annuaires papiers, il ne viennent qu'en troisième position. Ce sont évidemment les plus de 35 ans qui sont le plus attaché à la version imprimée. Étonnamment, les moins de 18 ans sont plus consommateurs de papiers que les personnes dont l'âge est compris entre 18 et 34 ans.
S'adapter à la e-jeunesse
Les Français font également un usage mixte des supports : la version imprimée est privilégiée à la maison tandis que celle en ligne est consultée au travail. Mais les jeunes, se tournent tout autant des moteurs de recherche. Pas étonnant que les spécialistes de l'annuaire local tentent de se diversifier. Selon Kelsey Group, ces médias devraient se positionner sur la recherche vocale, des places de marché apparentées à des réseaux sociaux de proximité ou encore sur les annuaires mobiles. Dans l'Hexagone, Pages Jaunes lui aussi adapte sa stratégie. But de l'opération : être présent sur tous les vecteurs possibles en s'adaptant aux cibles visées. Michel Datchary Directeur Général de PagesJaunes groupe, explique à L'Atelier cette tendance : "Nous sommes inscrits dans le paysage web depuis une dizaine d'années. Il est nécessaire de s'adapter à l'évolution des comportements".
Faire face à la concurrence
Avec plus de soixante-dix-sept millions de visites pour le mois d'octobre, la moitié des Français recherche des coordonnées sur pagesjaunes.fr. En France, cet éditeur affirme être en quatrième position en termes de consultation d'informations professionnelles. Si le groupe est bien placé sur le marché des navigateurs mobiles, les expériences sur appareils GPS ne se semblent pas s'être avérées concluantes. Pour ce qui est des recherches professionnelles et géolocalisées le groupe français devance encore le géant Google. Mais cela pourrait changer : Google France possède aussi Local Business Center.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas