Face à la concurrence de plus en plus vive, les banques utilisent de

Par 26 février 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

plus en plus les nouvelles technologies. Ainsi, avec l'aide du constructeur NCR, La Poste expérimente des distributeurs automatiques de billets améliorés pouvant aussi vendre des timbres dans 2 50...

plus en plus les nouvelles technologies.
Ainsi, avec l'aide du constructeur NCR, La Poste expérimente des
distributeurs automatiques de billets améliorés pouvant aussi vendre des
timbres dans 2 500 de ses bureaux.
Avec le soutien d'Andersen Consulting, le Crédit Agricole va lancer au
printemps, la première offre mondiale de service bancaire par télévision
(voir la revue de presse du 11/02).
Aidés par Investix, le Cencep et La Poste vont tester un système de
téléimpression intelligent avec imprimante audiotel.
Nokia équipe le Crédit Lyonnais de moniteurs dans le cadre de son service
de banque par téléphone.
Toutefois, le système bancaire français se situe encore loin de
l'américain First Union qui gère un centre commercial électronique ou de
la Canadian Imperial Bank qui réalise 80 % de ses transactions en
self-service.
Sur ce créneau, les établissements asiatiques sont particulièrement
dynamiques.
Le métier de banquier devrait radicalement changer en s'appuyant sur des
outils informatiques sophistiqués et des techniques de marketing utilisées
très souvent pour la vente de produits de grande consommation.
Les terminaux de libre service devraient se multiplier dans les
supermarchés, les stations-services, les gares, les aéroports. Les
possibilités seront étendues avec la distribution de places de cinéma, de
billets d'avion ...."mais les agences ne devraient pas disparaîre pour
autant". On devrait assister en fait à une coexistence de réseaux destinés
aux consommateurs allant des terminaux autonomes en libre-service, aux
agences sur les lieux de travail en passant par des bureaux locaux
traditionnels dans des zones rurales par exemple.
De plus, la sécurisation des transactions à distance devrait bientôt
reposer sur des systèmes de reconnaissance par l'iris de l'oeil, un des
procédés le plus sûr aujourd'hui.
(Les Echos - 26/02/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas