Face à l'urgence, les mobiles créent leur chaîne de communication

Par 10 juin 2009

En cas de rupture des infrastructures, Motorola rend les appareils communicants capables de créer un réseau peer-to-peer. Une alerte s'échange de portable à portable par Wi-Fi, Wimax ou ZigBee.

Une attaque terroriste ou une catastrophe naturelle peut dégrader les infrastructures de télécommunications aux Etats-Unis. Difficile du coup de diffuser un message d'alerte pour prévenir les individus et les secours. Pour pallier cela, des chercheurs de Motorola ont breveté un système qui rend les appareils de communications comme les mobiles ou les ordinateurs capables de devenir un réseau peer-to-peer en cas de besoin. Sans passer par un serveur ou un opérateur, le dispositif crée un réseau de communication capable de diffuser une alerte. Pour fonctionner, il passe par une  application embarquée dans les appareils portables.
Les protocoles Internet servent à transmettre les données
Les données circulent ensuite via Wi-Fi, Wimax, Bluetooth ou ZigBee. Le brevet précise que la technologie est extensible à d'autres protocoles. Les inventeurs partent du principe que le téléphone le plus proche est le premier alerté. En partant de ce portable, l'information atteint ensuite tous les appareils aux alentours. Ce, simplement en rendant l'appareil qui reçoit le message capable de renvoyer les données vers le suivant. Ces données sont composées notamment de paramètres qui autorisent la mise en place du partage de l'information en peer-to-peer.
Une solution pour atteindre les régions les plus reculées
Un tel système permet de connaître le nombre de maillons, ce qui facilite l'intervention des secours. Le système est pour le moment limité aux EAS (Emergency Alert System), une infrastructure spéciale qui monopolise toutes les ondes disponibles aux Etats-Unis pour faire passer un message en cas d'alerte nationale. Les chercheurs évoquent aussi la possibilité de déployer leur système dans les pays souffrant d'un manque d'infrastructure de communication. Cela permettra d'atteindre les personnes isolées à moindre coût.
 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas