Face au tollé des consommateurs, Intel renonce à un mouchard automatique sur ses microprocesseurs.

Par 28 janvier 1999
Mots-clés : Smart city

Comme indiqué dans la revue de presse du 27/01, Intel avait annoncé, la semaine passée, l'incorporation d'un numéro d'identification sur les microprocesseurs de la prochaine génération de Pentium...

Comme indiqué dans la revue de presse du 27/01, Intel avait annoncé, la
semaine passée, l'incorporation d'un numéro d'identification sur les
microprocesseurs de la prochaine génération de Pentium, qui aurait été
activé lorsque l'utilisateur de l'ordinateur se serait connecté à
Internet. Selon Intel, cette nouvelle technologie devait sécuriser les
transactions commerciales sur Internet.
La décision d'activer cette fonction revient désormais à l'utilisateur de
la machine. Toutefois, estimant que ce choix n'en est pas un, les sites
Internent pouvant toujours exiger que le numéro d'identification soit
livré avant que le consommateur ne place sa commande, trois organisations
de consommateurs organisent un boycott d'Intel qui ne prendra fin que
lorsque la société aura renoncé totalement à son projet.
(Le Figaro - Le Monde - 28/01/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas