Facebook ne doit pas se substituer au site d'entreprise

Par 15 décembre 2011
FB Wall

De plus en plus d'entreprises effectuent leur communication sur les pages Business de Facebook, quitte à délaisser leur site Internet. Une stratégie à éviter pour les experts.

Certaines entreprises envisagent d'abandonner leur page d'accueil pour se concentrer sur leur page professionnelle sur Facebook, mais les experts ne le conseillent pas. La plate-forme, les pages et les applications de Facebook peuvent être fermées inopinément alors que les entreprises gardent toujours le contrôle de leur site web. Comme l'illustre un récent livre blanc HubSpot consacré à ce sujet, « ne construisez pas votre empire sur quelque chose qui ne vous appartient pas. » Facebook peut être un élément essentiel de la stratégie digitale d'une entreprise mais il est tout aussi essentiel de conserver son site et d'y attirer du trafic. La base est d'inclure l'URL et l'information de contact « above the fold », c'est-à-dire à proximité du haut de l'écran, sur la page principale du site de la marque. Il est capital de s'assurer que la présentation du site ne place pas l'information de contact à un endroit obligeant le visiteur à descendre sur la page.

Ajouter du contenu et des campagnes publicitaires, deux éléments capitaux dans la présence de la marque sur Facebook.

Il est vital d'ajouter du contenu pour attirer du trafic sur un site Web, pas uniquement des messages de vente mais aussi des FAQ, des articles spécifiques ou des témoignages. De l'information pertinente, utile et des posts récents sur les blogs maintiennent l'intérêt de la communauté Facebook et favorisent le SEO. Une campagne réussie sur Facebook comprend quelques paramètres à surveiller (liens, codes de coupons et page dédicacées), l'objectif spécifique de la campagne (inscriptions à la newsletter, produits achetés), un plan de la publicité (avec une photo et un texte qui tournent pour maintenir l'attrait de l'annonce), le public visé (lieu, âge, sexe ou intérêts) et un budget.

La communication par mail est également critique, tout comme le fait de susciter l'intérêt par des concours.

Le mail est un élément déterminant pour convertir les prospects en acheteurs : 92% des adultes en ligne utilisent un e-mail et 66% le font quotidiennement. La collecte des adresses e-mail permet aux marques de créer des lignes de communication multiples avec leurs fans. « Les études montrent que les personnes ont besoin de voir une offre de 5 à 9 fois avant de passer à l'achat » ; l'e-mail est donc une opportunité pour faire passer un message additionnel. Les webinars, les concours et les loteries sont utiles pour accumuler les J'aime et les adresses mail et sont généralement supportés par les applications destinées à aider les marques à développer ce type de sollicitation, sans violer aucun des termes d'utilisation de Facebook.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas