Facebook ne fait pas vendre!

Par 21 août 2012
Mots-clés : cross media, réseau social
like

Les marques se précipitent sur Facebook mais à quel prix ? Heinz montre que Facebook n’est pas encore une solution viable à la vente directe.

Avec 950 millions de personnes inscrites, Facebook peut se targuer de pouvoir avoir une cible large pour attirer les marques et les encourager à établir une stratégie de publicité sur le réseau social. Hélas la marque américaine Heinz a prouvé que faire la promotion pour vendre directement des produits via ce réseau social est une erreur.
Après le pré-test réussi des 3000 bouteilles de ketchup Heinz vendues, l’excitation battait pourtant son plein dans l’équipe. Mais il semble que le processus de vente ait été une erreur qui a leur couté très cher. D’abord,l’achat en lui-même se faisait par la confirmation d’un mail, qui a engendré des commentaires négatifs. De plus la plupart des internautes n’ont pas confiance à travers le système proposé d’achat par l’intermédiaire de Facebook. Ainsi les 3000 bouteilles ont été vendues mais derrière les commentaires ont été trop négatifs pour pouvoir continuer. La quantité ne vaut pas la qualité, et une image est si vite dégradée. Ainsi Tom Ollerton, Directeur Marketing Digital préfère revenir à sa plateforme e-commerce seule mais avec un cross média de Facebook comme présentation de nouveaux produits.
Je me désole de montrer encore une fois que Facebook n’est pas une fin en soi pour les marques, et qu’il y a toujours des limites. Pour ma part je proposerais aux marques de faire extrêmement attention. Je suivrais le conseil de Julier Aubier Directeur d’Azerty Communication. « Les marques doivent réfléchir à définir leur attitude et leur comportement sur Facebook ».

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas