Facebook is watching you

Par 21 décembre 2010
I'm watching you

Je vous raconte, il y quelques années déjà, un de mes responsables m’a révélé qu’il avait été me « Facebooker ». Comprendre : il est allé voir ma photo de profil sur Facebook avant mon entretien avec lui. À l’époque, cet aveu avait eu pour moi l’effet d’une bombe dans mon cerveau. En rentrant de mon entretien, je suis donc vite allé voir mes photos sur le réseau social, et me suis rapidement détaggé de toute photo compromettante.Résultat : il ne reste sur mon profil plus que quelques photos de petite fille modèle.

Sont apparus il y a quelque temps les faux profils qui permettent de surveiller les dires des employés. Les personnes qui acceptent à tour de bras les amis ne se méfient peut-être pas assez de leurs faux amis. Même aujourd’hui, ce genre de pratique peut vous coûter une place dans un grand groupe.

Hélas, pour moi, j’ai appris que Facebook allait instaurer d’abord aux États-Unis puis en Europe, un système de reconnaissance faciale pour taguer automatiquement toutes les photos mises en ligne sur les profils. L’argument du réseau social ? « Faciliter la vie aux utilisateurs ».

Petit détail de taille : cette fonction sera activée par défaut. Si vous voulez garder l’anonymat dans les photos de vos amis, il vous faudra donc aller dans vos paramètres pour vous y soustraire.

Aux États-Unis, les utilisateurs commencent déjà à marquer leur mécontentement contre ce géant qui, désormais, connaît tout de vous et de vos amis.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas