Que faire pendant les Journées du Patrimoine ? Rencontrer des startup !

Par 11 septembre 2012
Mots-clés : start-up
Les journées du Patrimoine des Start-ups

A l'occasion des journées du Patrimoine qui se dérouleront ce weekend en France, pourquoi ne pas changer des traditionnelles visites aux musées et autres bâtiments publics? Une trentaine de start-ups parisiennes ouvrent leurs portes les 14 et 15 septembre 2012.

Les start-ups aussi font partie de notre patrimoine. En tout cas, c'est l'idée lancée par Marc-Arthur Gauthey, co-fondateur de Cup of teach et partenariat avec OuiShare et Mutinerie.

"L'objectif est de mettre en avant l'entrepreneuriat en France, car il est aujourd'hui difficile de se faire connaître", nous dit Marc-Arthur Gauthey. "Cette initiative a une dimension pédagogique puisque le but est de montrer ce qu'est une start-up de l'intérieur", complète-t-il. C'est donc l'occasion pour le public de se rendre dans les locaux de ces jeunes entreprises innovantes, de rencontrer et échanger avec les porteurs de projet et de participer à des ateliers spécialement organisés.

"Nous sommes étonnés de l'intérêt suscité par ce projet. Il y a une demande pour nous rencontrer", ajoute Marc-Arthur. En effet, il y a pas mal d'inscrits déjà, surtout un public jeune entre étudiants et entrepreneurs, généralement des moins de 35 ans. Pourquoi autant d'intérêt? Marc-Arthur y voit deux raisons principales. D'une part, cela est dû au changement de modèle de vie avec une démocratisation de l'entrepreneuriat. "Les petites boîtes sont celles qui embauchent, désormais !", dit-il. Pourtant, il reconnaît qu'il est difficile d'attirer des hauts profils, davantage attirés par les grandes sociétés. D'autre part, il y a pas mal de "success story " avec les Twitter et les Facebook. Et dans une conjoncture économique difficile, les startup font rêver. La société est aussi de plus en plus technophile et les initiatives web intéressent.

Il est possible de découvrir des startup de tout secteur : Cup of teach, la première université entre particuliers, OuiShare qui se veut être une référence en matière de média sur l'économie collaborative, Mutinerie pour le coworking, BlaBlaCar pour le covoiturage, Kisskissbankbank dans le crowdfunding, le Petit Ballon pour les amateurs de vins ou encore My Cookit et Haut de Forme pour les amateurs de cuisine?

Pour y participer, il faut s'inscrire sur le site www.patrimoine-start-up.com. L'Atelier, en tout cas, y sera !

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas