Les femmes pensent moins technologies qu'usages

Par 06 novembre 2008 2 commentaires

Attachant peu d'importance au facteur nouveauté, elles sont surtout sensibles à la façon dont les technologies de l'information s'adaptent à leur environnement. Un phénomène à prendre en compte par les marketeurs.

Selon eMarketer, la gente féminine est désormais majoritaire sur le Web. Le profil exact de l'internaute du beau sexe et son rapport aux nouvelles technologies restent cependant trop peu pris en compte par les annonceurs en ligne. Pour combler cette lacune, Microsoft Advertising, Ogilvy Chicago et Mindshare ont étudié le comportement de plus de huit cent femmes face à Internet et aux nouveaux médias. Résultats : celles-ci entretiennent une relation assez différente de celle des hommes à l'univers IT. "Les femmes pensent moins aux technologies en tant que telles qu'aux services qu'elles permettent de rendre", souligne Beth Uyenco, l'un des auteurs de l'étude. "Pour elles, la nouveauté ou le progrès matériel ne sont pas une fin en soi. Elles sont plus sensibles à la façon dont un ordinateur ou un portable s'intègrent à leur quotidien tout en l'impactant de manière positive".  Le constat peut paraître trivial.
Ciblage insuffisant
Beth Uyenco souligne néanmoins que les marketeurs n'en sont pas suffisamment conscients lorsqu'il s'agit pour eux de faire de la publicité en ligne. Faute de connaissances qualitatives et quantitatives exactes sur la façon dont la différence de sexe impacte l'utilisation des nouveaux médias, les marques conçoivent des campagnes marketing unisexe. Pour mieux adapter leur message au sexe féminin, les sondeurs recommandent notamment de cibler une catégorie de femmes qu'ils ont appelé les "digital divas". "Nous avons interrogé des femmes d'origine très diverses : génération X, Y, baby-boomers, mères etc. Parmi elles nous avons réussi à identifier le groupe des digital divas qui nous semble être le plus prescripteur", explique Graceann Bennett, directeur du planning stratégique chez Ogilvy Chicago.Cette catégorie représente 16 % des femmes interrogées.
"Digital Divas"
Une personne sur cinq parmi elles fait du shopping en ligne au moins une fois par jour. Ces femmes ont en moyenne cent soixante dix contacts enregistrés dans leur messagerie, sur leurs pages de réseaux sociaux et dans leur téléphone. Surtout, la quasi-totalité d'entre elles déclare parler régulièrement des bonnes affaires et des coups de cœurs qu'elles ont trouvé sur Internet. "En matière de tendance, ces femmes donnent le la. Elles sont bientôt suivies par la majorité. Il est donc essentiel que les marketeurs étudient de plus près leurs goûts et leurs comportements". Autre fait notable : celles qui sont mères depuis peu et doivent passer du temps chez elles pour s'occuper de leur nouveau-né passent beaucoup de temps sur Internet. "Elles y voient une fenêtre sur le monde extérieur et publient beaucoup de contenu".

Haut de page

2 Commentaires

"Les femmes pent moins aux technologies"
Je crois qu'elles pensent moins plutôt.cela nous pend au nez à chaque publication... Merci de nous avoir signalé la coquille !
Cordialement,
La rédaction

Soumis par Sincever (non vérifié) - le 06 novembre 2008 à 14h56

slt mon nom est Dodo Hervé j'aimerais correspondre avec des femmes d'affaires pour un patenariat dans: l'immobilier(vente et achat de terrains et maisons),import et export de marchandises diveres.

Soumis par dodo hervé (non vérifié) - le 15 mars 2010 à 18h29

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas