Avant les fêtes de Noêl, Canal + relance l'offensive commerciale contre

Par 04 novembre 1997
Mots-clés : Future of Retail

TPS. Les annonces d'arrivée de nouvelles chaînes, toutes sur le service de base de CanalSatellite, se multiplient depuis la rentrée. Après le démarrage de la chaîne Demain le 29 octobre, celle de ...

TPS.
Les annonces d'arrivée de nouvelles chaînes, toutes sur le service de base
de CanalSatellite, se multiplient depuis la rentrée. Après le démarrage de
la chaîne Demain le 29 octobre, celle de "13è RUE" prévue le 13 novembre
(voir l'article ci-dessus), on attend également l'arrivée le 15 novembre
de Fox Kids, le 29 novembre de Comédie, chaîne d'humour créée par
Dominique Farruggia, puis le 6 décembre, de Forum Planète (voir l'article
ci-dessus). Les nouveaux abonnés qui paient 98 F pour le service de base
et 155 F pour Canal + actuellement bénéficieront, non seulement de la
parabole gratuite jusqu'à la fin de l'année, mais se verront offrir quatre
mois d'abonnement gratuit aux chaînes de cinéma (Ciné Cinéfil et Ciné
Cinémas 1 et 2), et à Disney Channel.
On devrait assister avant les fêtes de Noël à une nouvelle relance de la
guerre commerciale que les bouquets prêts à tout les sacrifices pour
prendre l'avantage en parts de marché se livrent. CanalSatellite dope
également son offre de Kiosque, son service de paiement à la séance.
Kiosque inaugurera le 4 novembre, avec un nouvel habillage signé Gédéon,
de nouvelles conditions tarifaires : 950 F pour une saison entière de
foot, 450 F pour une demi-saison, 850 F pour tous les championnats de
Formule 1. Cette offre s'enrichit par ailleurs de spectacles, comme celui
de Gilbert Bécaud en direct à l'Olympia "Nous voulons proposer un plus
grand nombre de films, avec sans doute moins de séances horaires".
Kiosque engrange chaque mois 500 000 ventes à l'unité, soit une moyenne
d'un peu moins d'un achat mensuel par abonné. Alors que CanalSatellite
totalise aujourd'hui 600 000 abonnés, TPS réalise sur son service de
pay-per-view Multivision les mêmes scores (un achat par mois et par foyer)
avec ses
250 000 abonnés fin octobre. Bruno Delecour précise qu'avec un chiffre
d'affaires "de l'ordre de 150 millions de F" qui représenterait "10 à 15
%" des performances de CanalSatellite "Kiosque devrait être à l'équilibre
en l'an 2000".
La seule riposte actuelle de TPS aux offres tarifaires de CanalSatellite a
été une baisse du prix d'abonnement à "tout TPS" à 140 F au lieu de 150 F
lors du lancement.
(Les Echos - la lettre de l'Audiovisuel et du Multimédia - 04/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas