La fidélité aux sites n'empêche pas la comparaison

Par 03 septembre 2007
Mots-clés : Future of Retail

Un fournisseur de services sur le web dominant sur son segment de marché enregistre un taux de rétention élevé, même si les internautes n'hésitent pas à évaluer l'ensemble de ses concurrents.

Un fournisseur de services sur le web dominant sur son segment de marché enregistre un taux de rétention élevé, même si les internautes n'hésitent pas à évaluer l'ensemble de ses concurrents.
Les poids lourds du web ont enregistré des taux de rétention élevés sur la période juin juillet, annonce Nielsen//NetRatings dans une récente étude. L’agence spécialisée dans la mesure d’audience précise toutefois qu’une majorité des internautes ayant renouvelé leur confiance à un site – c'est-à-dire qui ont effectué plusieurs visites sur ce dernier - aurait également consulté les pages d’un concurrent direct. Cette tendance concernerait tout particulièrement les moteurs de recherche en ligne, catégorie reine en terme de fréquentation. Parmi les trois catégories de sites couvertes par l’étude, la recherche en ligne affiche effectivement le taux de rétention le plus élevé avec 71%.
Les moteurs de recherche se partagent les visiteurs 
Le trio de tête sur ce marché que sont Google Search, Yahoo ! Search et MSN/Windows Live Search, ont en effet vu entre 65% et 79% de leurs utilisateurs de juin revenir le mois suivant. Sans surprise, Google caracole en tête, frisant les 80% de rétention. Les utilisateurs en entreprise se montrent pour leur part un peu plus fidèles avec des taux allant jusqu'à 85%. D'après l'analyse de Nielsen//NetRatings, si ces sites parviennent à fidéliser, leurs visiteurs sont soumis à une forte pression de leur concurrents directs. Ainsi, 84% des habitués de MSN Search auraient également consulté le site de Google ou de Yahoo ! sur la période. Il en va de même pour ces derniers poids lourds de la recherche en ligne dont respectivement 63% et 78% des visiteurs réguliers sont allés chez un ou plusieurs concurrents.
 
Innover pour perdurer
 
"Le web est un marché hautement concurrentiel de par l'aisance de comparaison des offres qu'il induit. Même les sites parvenus à fidéliser leur audience doivent continuellement innover pour rester devant", indique Ken Cassar, analyste pour Nielsen//NetRatings. Dans une moindre mesure, cette tendance des internautes à consulter plusieurs sites concerne aussi le recrutement en ligne et les sites de voyage. "La recherche est une activité online quotidienne pour la plupart des internautes, les moteurs de recherche peuvent ainsi s'appuyer sur cette fréquence d'usage pour multiplier les visites", précise Ken Cassar.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 03/09/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas