Dès la fin de l'année, Barclays France sera prête pour le passage à l'an

Par 27 avril 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

2000. Depuis 1995, le groupe britannique Barclays qui se positionne comme le leader des banques "in" installé dans un pays "out" en matière de préparation à l'euro, se prépare aussi à franchir l'an...

2000.
Depuis 1995, le groupe britannique Barclays qui se positionne comme le
leader des banques "in" installé dans un pays "out" en matière de
préparation à l'euro, se prépare aussi à franchir l'an 2000. Pour cela,
s'appuyant sur IBM, le groupe a investi 250 millions de livres (2,5
milliards de F) dont 50 millions de F pour l'équipement de la filiale
française et mobilisé cinquante informaticiens ainsi qu'une trentaine de
cadres responsables. En effet, il faut non seulement réviser les logiciels
informatiques ou les plates-formes de télécommunications, mais aussi tous
les systèmes comportant des puces électroniques (ascenseurs, systèmes
d'alarme ...).
Il n'existe pas en France de système de certification "an 2000"
contrairement à la Grande-Bretagne. Aussi pour sensibiliser ses clients
(60 % sont des émanations de multinationales) , Barclays France va
organiser des réunions "nous voulons faire prendre conscience à nos
clients de l'importance des enjeux". En outre, son directeur du
département "corporate banking", Marc Boutin, est prêt à proposer à ses
clients des modalités de financement des coûts de passage à l'an 2000.
(Les Echos - 28/04/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas