Fin novembre, Microsoft a présenté Clear Type.

Par 23 décembre 1998
Mots-clés : Smart city

Clear Type est une méthode permettant d’améliorer la lisibilité des textes affichés sur les écrans d’ordinateur. Oliver Ezratty, le responsable du marketing et de la communication de Microsoft Fra...

Clear Type est une méthode permettant d’améliorer la lisibilité des textes
affichés sur les écrans d’ordinateur. Oliver Ezratty, le responsable du
marketing et de la communication de Microsoft France explique “l’idée est
apparue en août au cours d’une réunion entre Bill Gates, Nathan Myhvold,
notre patron de la recherche, et les chercheurs de Microsoft. La
discussion a porté sur les moyens d’améliorer l’affichage des caractères
sur les écrans à cristaux liquides, en particulier pour les appareils de
poche et les livres électroniques”. Ces écrans disposent d’une définition
inférieure à celle des tubes cathodiques employés dans les écrans
traditionnels “il a fallu seulement deux mois de travail pour mettre au
point la technologie. Elle fonctionne avec tous les écrans à cristaux
liquides sans modification du matériel”.
Tout en assurant que Clear Type permet de gagner cinq ans sur les
évolutions techniques des écrans “cette technique purement logicielle
fonctionne en temps réel et pour toutes tailles de caractères”, Microsoft
ne donne aucune indication sur la puissance nécessaire à sa mise en œuvre.
Outre Atlantique, cette annonce a soulevé une polémique. Un proche de
Steve Wosniak, confondateur d’Apple, Steve Gibson a publié sur Internet un
long document attribuant à Apple le principe mis en œuvre dans la
technologie Clear Tupe de Microsoft “je suis ravi qu’une invention si
ancienne de Steve Wazniak réapparaisse sous une forme qui profitera à
tous les utilisateurs d’ordinateurs”.
La première apparition de cette technique d’affichage remonte à 1976,
lorsque Steve Wozniak travaillait à la mise au point du système
d’affichage d’Apple II.
Après avoir protégé l’idée de son inventeur, Apple a cessé de payer les
frais d’entretien de son brevet en raison des progrès technologiques
réalisés par les fabricants d’écran. Cette technologie appartient donc
actuellement au domaine public.
Microsoft ne souhaite pas entrer dans la polémique “dans notre secteur,
95 % des idées sont des évolutions d’idées antérieures”.
Steve Gibson, de son côté, travaille jour et nuit, à peaufiner un logiciel
concurrent du programme élaboré par les chercheurs de Bill Gates “sans
aucune information de Microsoft”.
Alors que Microsoft devrait réserver Clear Type aux utilisateurs de son
système d’exploitation Windows, le programme de Steve Gibson, Free & Clear
sera diffusé gratuitement sur Internet.
(Le Monde 22/12/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas