Finacor veut devenir “~courtier des télécoms~”.

Par 03 décembre 1998
Mots-clés : Digital Working

Pour choisir un nouvel opérateur de télécommunications, les entreprises peuvent désormais passer par des spécialistes de l’intermédiation. Une fois avoir recensé les meilleures offres des différe...

Pour choisir un nouvel opérateur de télécommunications, les entreprises
peuvent désormais passer par des spécialistes de l’intermédiation. Une
fois avoir recensé les meilleures offres des différents opérateurs, ces
derniers mettent les entreprises intéressées en relation avec les
fournisseurs les plus compétitifs.
L’un des leaders européens de l’intermédiation financière, le groupe
Finacor vient de créer une filiale baptisée “Finphone” pour se lancer
sur ce marché.
Pour connaître les meilleures offres du moment sur deux familles de
produits (achats de minutes et lignes spécialisées), Finphone propose la
consultation d’une base de données interactive, accessible via Internet à
http://www.finphone.com ou des écrans Reuters.
Ne recensant actuellement que les prix de six opérateurs de
télécommunications, Finphone ne s’adresse pour l’instant qu’à une
clientèle d’entreprises consommant au minimum 20 000 minutes par mois. Les
contrats proposés sont de trois mois au moins.
Finphone prélève un pourcentage sur le volume de communications.
(Les Echos 03/12/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas