Firefly propose un "passeport" aux internautes pour surfer sans être mis

Par 04 mai 1998

en fiche. Créée en 1995, Firefly, petite entreprise de logiciels, vient d'être récemment rachetée par Microsoft. Toutes les études réalisées démontrent que la protection de la vie privée est une de...

en fiche.
Créée en 1995, Firefly, petite entreprise de logiciels, vient d'être
récemment rachetée par Microsoft. Toutes les études réalisées démontrent
que la protection de la vie privée est une des préoccupations majeures des
usagers. Selon une enquête réalisée par l'université de Géorgie, 40 % des
surfeurs fournissent des informations erronées lorsqu'on les interroge
trop précisément. L'ayant compris très tôt, les responsables de Firefly se
sont lancés dans la protection de la vie privée. Firefly a ainsi inventé,
pour gagner la confiance des usagers, un "passeport" leur permettant de
choisir le degré d'information qu'ils souhaitent "partager" lorsqu'ils se
trouvent sur un site. Ne se séparant pas de ce passeort quand ils voyagent
sur le Net, les serveurs des sites visités peuvent lire et adapter leurs
offres à l'information ainsi obtenue. Ce passeport qui sera intégré à
Internet Explorer est accompagné d'un Catalog Navigator permettant à un
site Internet de prédire ce que l'usager voudra voir ou de faire des
recommandations sur la base des informations ainsi obtenues. La
technologie de Firefly est considérée comme l'une des meilleures
protections possibles.
Les services de Microsoft dans leur grande majorité (MSN, Expedia,
Sidewalk, bientôt son "portal" Start.com) devraient adopter le passeport.
Les logiciels de Microsoft pour serveurs devraient aussi se doter du
Catalog Navigator
Selon la société Forrester, Microsoft serait désormais en mesure de
proposer l'adoption d'une sorte de carte d'identité unique pour tous les
usagers, reposant sur la technologie de Firefly, bénéficiant ainsi d'une
réputation impeccable.
(Le Monde - 05/05/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas